Full fond4

Communauté

Le Dôme

Diffuser, sensibiliser, former et faciliter l’appropriation des badges numériques

Publié par Claire Giot, le 8 octobre 2019   69

Xl sans titre.001

Depuis 2018, Le Dôme, la Chambre régionale d'agriculture de Normandie, la Chambre des métiers et de l'artisanat Calvados et le réseau CANOPÉ Normandie conduisent un programme FEDER pour imaginer et développer les usages et services des badges numériques dans les domaines de l'orientation et de la formation. Retour sur la  1ère étape de ce programme :  la diffusion des badges et leur appropriation par différents publics.

Depuis 2018, un programme sur les badges numériques ouverts (open badges) est engagé par Le Dôme, la Chambre régionale d’agriculture de Normandie, la Chambre de métiers et de l’artisanat Calvados-Orne et le réseau CANOPÉ Normandie avec le soutien de l’Union européenne et la Région Normandie (FEDER).
 Son objectif ? Concevoir puis développer des usages et services mettant en oeuvre les open badges au bénéfice de l’orientation et de la formation. La méthode proposée est simple : organiser une série d’ateliers et de rencontres avec les institutions, les structures ainsi que les usagers qui souhaitent utiliser des open badges, et ainsi, progressivement, construire le cahier des charges de développement d’une plateforme d’usage d’Open badges.

Pour répondre à cette ambition, l’objectif premier est de promouvoir et de faciliter la mise en oeuvre des open badges. Il s’agit d’une part de former et d’accompagner différentes structures dans la création et la diffusion d’open badges, d’autre part d’informer et de guider les publics dans leur utilisation.

UN OPEN BADGE, C'EST QUOI ?

Dès 2017, les visiteurs et participants du TURFU Festival ont pu découvrir et acquérir les open badges. Cette dynamique s’est poursuivie lors des éditions suivantes et d’autres évènements (Nuit de l’imagination, Festival de l’excellence normande, Congrès national de la culture scientifique et technique) ou bien dans le cadre d’activités, ateliers ou formations organisées par Le Dôme.

Lors de chacun de ces évènements, les animateurs du Dôme présentaient le dispositif et accompagnaient les publics qui souhaitaient obtenir leurs premiers open badges. Des documents de vulgarisation et des tutoriels ont été produits et diffusés pour guider les bénéficiaires de badges et faciliter la compréhension de leur fonctionnement.  Certains de ces bénéficiaires ont également eu l’occasion d’aller plus loin dans l’exploration des potentialités des open badges, à l'image des participants du "Parcours digital” 2018/2019 qui, en plus de l'acquisition de badges valorisant leurs apprentissages et réalisations, ont testé un dispositif d’attribution par les pairs et pris part à la création de certains open badges. 

Enfin, des sessions de formation à la conception d’open badges ont été proposées, en premier lieu chez les partenaires du projet, et le dispositif a été présenté à des publics spécifiques (entreprises, organismes de formation, professionnels de l’orientation-formation). Ces différentes actions ont permis de sensibiliser les différents types de publics concernés par le dispositif : jeunes ou adultes en orientation, bénéficiaires potentiels de différents profils, créateurs et émetteurs de badges, audience future des badges.

RETOURS D'EXPÉRIENCE


Les retours d’expérience issus de ces initiatives sont porteurs d’enseignements quant à la manière d’accompagner l’adoption des badges numériques par ces différents publics et de les conduire vers un usage effectif du dispositif. 

Depuis 2017, plus de 3000 badges ont été proposés par Le Dôme. 55% d’entre eux ont été acceptés. Les personnes bénéficiaires étaient accompagnées à l’occasion de leur demande de badge mais seules pour finaliser la démarche (suivre un lien présent dans le mail reçu suite à la demande et créer un compte sur la plateforme de collection de badges, Open badge Passport). Les retours montrent qu’il est nécessaire de guider les bénéficiaires de badges jusqu’à la création d’un compte "passeport" pour assurer l’efficacité de la démarche : “J’ai reçu un mail, mais je n’ai pas su quoi faire”, “Je ne sais pas où voir les badges que j’ai obtenu”, “Je crois que ça n’a pas marché”.

Si l’utilisabilité du dispositif et le support peuvent être mis en cause, les réactions des différents publics sensibilisés dans le cadre des activités du Dôme reflètent d’autres préoccupations : 

  • La popularité du dispositif et l’influence des pairs : “Est-ce que c’est reconnu ?”, “Il y a beaucoup de gens qui utilisent les badges ?”, “Peut-on voir qui a des badges ?".

  • Les bénéfices potentiels liés à l’utilisation d’open badges, notamment en matière d’insertion professionnelle : “Si je l’utilise, qu’est-ce que ça va m’apporter ?” , “C’est utile pour trouver du travail ? ”, “Ce dispositif est-il connu des entreprises et des recruteurs ?”.

  • Les changements culturels entraînés par les open badges (reconnaissance ouverte, attribution par les pairs, ...) : “Si tout le monde peut donner des badges, quelle valeur ont-ils ?”, “Qu’est-ce qui fait la valeur d’un badge ?”, “Moi aussi je peux créer mon badge ?”.
 

  • Le contenu des open badges (type de reconnaissance) : “J’aime bien la valorisation que cela apporte, le fait que les connaissances hors diplômes soient reconnues”, “Il y a des badges qui vont me servir, d’autres non”, “Je ne vois pas l’intérêt de ce badge là”, “C’est bien de pouvoir identifier les soft skills”.


Les enjeux liés à l’adoption des open badges sont en effet multiples. Leur mise en place relève à la fois de l’usage d’une technologie (outils de création et passeports permettant de collecter les badges), d’un changement de pratique et de culture concernant l’évaluation, et de la nature du contenu des badges eux-même (type de valorisation apportée).

FAVORISER L'ADOPTION DES OPEN BADGES

Dans la suite des actions déjà réalisées, la diffusion de badges et l’accompagnement des bénéficiaires et des créateurs va se poursuivre ainsi que la mise à disposition de ressources (tutoriels et visuels). L’objectif de ces démarches est de favoriser l’utilisation et l’appropriation conceptuelle des open badges. Il semble également important d’amener progressivement les personnes acculturées aux open badges à devenir des ambassadeurs dans leur structure ou auprès de leur entourage pour inscrire durablement les open badges dans le paysage. L’ensemble de ces actions visent à faciliter l’appropriation technologique tout en contribuant à transmettre la philosophie des open badges et de la reconnaissance ouverte pour que ces outils ne restent pas que des images ou de simples certificats numériques.

Cette démarche “d’acculturation”, si elle constitue un préalable, va se poursuivre pendant toute la durée du programme, en parallèle de la réalisation d’atelier de co-conception puis de co-prototypage. Dans le cadre du projet FEDER “Open badges, formation et orientation”, différents publics concernés par les problématiques d’orientation et de formation seront en effet également impliqués dans la conception d’outils numériques facilitant la mise en oeuvre des badges numériques pour des actions d’orientation-formation (construction de parcours, valorisation des badges en contexte professionnel, cartographie de ressources en orientation, etc.).


Crédits : Le Dôme/C. Suzanne (DR).


Annonces, rendez-vous, expérimentations et retours d'expériences, ... Suivez toute l'actualité sur les "Open Badges" dans notre dossier spécial "Badges numériques".