Full fond4

Communauté

Le Dôme

La Maison : Produire et consommer autrement

Publié par Guillaume Dupuy, le 29 février 2020   610

Xl sans titre 1

À partir du 4 mars 2020, le collectif caennais "La Maison" s'invite au Dôme chaque premier mercredi du mois pour animer les "Mercredis de la Maison". Qui sont-elles·ils ? Quel est leur projet ? Et à quoi doit-on s'attendre pendant ce nouveau rendez-vous ? Nous leur avons posé la question.

BONJOUR À TOUS LES TROIS. VOUS ÊTES DONC LES REPRÉSENTANT·E·S DU COLLECTIF "LA MAISON". POUVEZ-VOUS NOUS LE PRÉSENTER ?

Marine : Bonjour. À l'origine, nous sommes trois ami·e·s. Nicolas, informaticien indépendant, Vincent, accompagnateur artistique dans le domaine des musiques actuelles, et moi-même, Marine, paysagiste.

Nicolas : Comme toutes les bandes d'ami·e·s, on se disait régulièrement "un jour, on développera un projet ensemble". Le cours des choses a fait que ce jour est venu. Nous étions arrivé·e·s à un moment de nos trajectoires professionnelles où l'on avait envie de renouveau, de donner vie à nos propres idées et de défendre les valeurs qui nous tiennent à coeur.

Marine : Marie-Hélène, conseillère en insertion professionnelle, et Anne-Sophie, ex-cheffe de projet industriel en cours de reconversion, nous ont rejoints il y a un an environ puis Maël, il y a six mois.

Maël : Oui, je suis le dernier. Mon parcours est un peu le même que mes camarades. Après dix ans en région parisienne en tant qu'ingénieur en télécoms, j'ai eu envie de changer de vie. J'ai repris mes études pour obtenir un brevet professionnel "Responsable d'entreprise agricole" en aquaculture et je développe aujourd'hui un projet autour de l'aquaponie.

VOUS AVEZ DONC POUR PROJET DE CRÉER UN NOUVEAU "LIEU DE VIE" À CAEN. DE QUOI S'AGIT-IL ?

Nicolas : L'idée est née il y a deux ou trois ans lorsque nous avons découvert le "Prinzessinnengarten", une ancienne décharge transformée en ferme urbaine dans un quartier modeste de Berlin. "La Maison", c'est ça. Un jardin, au coeur de la Presqu'île de Caen, où l'on va venir découvrir et pratiquer l'agriculture urbaine, rencontrer des producteurs et des productrices normand·e·s, penser le futur de notre alimentation ou tout simplement prendre le temps entre amis de boire un verre, manger ou écouter de la musique.

Prinzessinnengarten
L'idée de créer "La Maison" est née il y a deux ou trois ans lorsque les membres du collectif ont découvert le "Prinzessinnengarten", une ancienne décharge transformée en ferme urbaine à Berlin.

Marine : C'est ça. Un lieu ouvert à tou·te·s où l'on retrouve une ambiance de quartier, où l'on reprend plaisir à rencontrer et à échanger avec des personnes d'horizons divers pour apprendre et imaginer ensemble comment "mieux consommer".

Maël : "La Maison", c'est en quelque sorte un incubateur où chacun·e pourra venir exprimer ses idées et développer ses projets autour de ces thématiques de l'alimentation et de la consommation.

EN ATTENDANT L'OUVERTURE, VOUS SEREZ PRÉSENTS AU DÔME TOUS LES PREMIERS MERCREDIS DU MOIS POUR ANIMER LES "MERCREDIS DE LA MAISON". À QUOI DOIT-ON S'ATTENDRE ?

Nicolas : L'objectif des "Mercredis de la Maison" est d'abord de faire découvrir aux publics les évolutions de l'agriculture, et notamment de l'agriculture urbaine. Le Dôme dispose d'un robot potager "FarmBot", c'est un formidable outil pour découvrir les nouvelles technologies, bien sûr, mais aussi plus simplement la vie du sol, la permaculture, la lutte contre les nuisibles, ...

Maël : On ne va pas faire que parler, on va aussi expérimenter. En créant un rendez-vous régulier, l'idée est d'inviter celles et ceux qui le souhaitent, bricoleur·se·s comme "mains vertes", à revenir chaque mois pour participer à la mise en culture de la FarmBot, explorer le champ des possibles du robot et imaginer de nouveaux usages...

Marine : Et tout ça dans une ambiance conviviale !


Les “Mercredis de la Maison” sont organisés dans le cadre du parcours ouvert d’explorations “FarmBot Normandie” porté par la Chambre régionale d’agriculture de Normandie et Le Dôme avec le soutien de l’Union européenne et de la Région Normandie (FEDER).