Entreprises high-tech cherchent profils à Caen

Publié par Fête de la Science en Normandie, le 17 septembre 2019   360

Xl sans titre.001

Parce qu’elles peinent à recruter des stagiaires et même des salariés, les entreprises de microélectronique de Caen ont eu l’idée d’organiser le High Tech Campus Day : une opération de séduction des jeunes. Première édition le mardi 8 octobre 2019. Les explications de Carine Jumaire, responsable ressources humaines à NXP.

Qu’est ce que le High Tech Campus Day ? 

Une invitation lancée aux élèves des écoles d’ingénieurs et des lycées professionnels à venir découvrir nos métiers et nos offres de recrutement. L’opération se déroule sur deux sites, par demi-journée : le campus EffiScience à Colombelles et le campus Epopea (Plateau nord de Caen), sur lesquels sont concentrées les entreprises high-tech du bassin caennais. 

Certaines sociétés pourront être visitée, d’autres tiendront un stand. Il s’agit de montrer concrètement ce que nous développons et créons. Chaque entreprise vient également avec des offres de stages et d’emplois : plus d’une cinquantaine de stages et contrats d’alternance seront proposés ainsi qu’une trentaine de postes de juniors qui sont à pourvoir d’ici juin 2020.

Les entreprises doivent être proactives pour se rendre visibles et garder nos talents

Qu’est ce qui a motivé la création de cet événement ? 

J’ai travaillé sur différents sites de NXP, notamment à Sophia Antipolis et en région parisienne, avant d’arriver à Caen. Je me suis rendu compte qu’il était plus difficile ici de recruter. Nous cherchons des profils high-tech : des ingénieurs en développement de logiciel, en intelligence artificielle, des concepteurs de circuits intégrés, mais aussi des techniciens et techniciens supérieurs. Or il existe de très bonnes écoles dans la région. Mais une fois formés, les jeunes partent. Comment les retenir, comment conserver nos talents ? Est ce qu’en tant qu’employeur et entreprise, on peut travailler proactivement pour attirer les étudiants ? 

J’ai contacté le réseau. Au sein de Normandy Microeletronics Association, nous sommes plusieurs entreprises high-tech soumis aux mêmes contraintes de recrutement, sur le même territoire. Nous sommes souvent en concurrence sur certains profils. Mais justement, c’est plutôt sain d’avoir un marché de l’emploi dynamique ! Nous pouvons proposer aux jeunes non pas un stage ou un emploi, mais une carrière sur le territoire. En restant ici, ils peuvent travailler dans une entreprise internationale comme NXP, une start-up comme Ob’do, dans la défense avec Safran... La mobilité inter-entreprises permet aux salariés d’évoluer et d’enrichir leur carrière sur le territoire.

Nous pouvons proposer aux jeunes non pas un stage ou un emploi, mais une carrière sur le territoire.

Qui participe à ce premier High Tech Campus Day ? 

Nous avons contacté les établissements scolaires qui forment les profils les plus proches de nos métiers. Dix écoles d’ingénieurs, universités, ou lycées de Caen, Rouen et une école de Rennes ont répondu présent, soit près de 400 jeunes. Ils pourront rencontrer en une journée douze entreprises implantées sur les deux campus (NXP Semiconductors, Safran, Murata, Ob’do, Sicotec, Titan, Effinnov, Presto, Elitt, Scalinx, Neurallys, 3D&G) pour de véritables rendez-vous de job dating. C’est une première, on teste la formule !


Crédits : Marylène Carre (DR).


Annonces, appels à candidatures, rendez-vous, trucs et astuces, ... Suivez toute l'actualité de la 28ème Fête de la Science dans notre dossier spécial "Fête de la Science 2019".