La vie de l'atelier FabLab : novembre 2021

Publié par Emmanuel Gilloz, le 17 décembre 2021   340

Après une rentrée en fanfare avec la Fête de la Science et le TURFU festival, le mois de novembre fut assez dense lui aussi. Voici quelques moments tirés des après-midi en libre accès du mercredi et du samedi.

Cap vers le sur-cyclage !

Le sujet de la maîtrise des flux de matières (achat/recyclage) m'intéresse beaucoup, surtout avec ce qu'il est possible de faire à petite échelle du coté des plastiques et de l'impression 3D. L'envie de développer ça ici me vient notamment de la lecture des articles de J. Pearce, dans lesquels il démontre le potentiel du recyclage distribué (article). L'impression 3D, couplée à un recyclage local, y compris de matières récupérée à l'extérieur, présente une économie potentielle de ressources intéressante !

L'idée est donc déjà de progressivement aboutir à un recyclage interne : à la source, la matière plastique est encore facile à identifier et trier.

Deux pistes sont en cours et documentées dans notre galerie de projets :

Récemment on a expérimenté le découpage des bouteilles (source de matière extérieure à l'atelier cette fois) en bandelettes, puis de reformer la bande en un filament au diamètre utilisable par une imprimante 3D.

Autrement, l'idée principale est de broyer manuellement les rebus de plastique issus de l'impression 3D, triés au préalable par couleur/matière. Dernière amélioration en date : un effet de levier plus important grâce à ce magnifique gouvernail, ce qui réduit l'effort à fournir et permet de se passer d'un gros moteur électrique (à la place on propose à toutes les personnes de passage de contribuer de leur force pour aider au broyage).

Les fragments qui résultent du broyage peuvent déjà être utilisés pour fabriquer des petites plaquettes (passage au four, ou aussi à la presse à chaud si on regarde les expériences menées dans les autres FabLabs), que l'on peut découper au laser. Et dans un futur proche, à l'aide de cet extrudeur à granulés, on pourra directement alimenter une imprimante 3D ! Reste encore à installer cela dans une machine et on pourra fermer la boucle.

Si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas à venir les mercredi et les samedi, l'après-midi pour voir ça et éventuellement contribuer à ce travail.

Les chouettes maquettes des étudiants de l'ESIX

Courant novembre, on a aussi vu régulièrement des étudiants (en licence Mécatronique à l'ESIX) venir se former à l'usage des machines et fabriquer des maquettes. Pour illustrer un projet de science-fiction qu'ils avaient à imaginer. Les résultats sont chouettes, et à retrouver également dans la galerie des projets !

On a testé Inkstitch

Voilà une extension à Inkscape (notre logiciel libre favoris pour tout ce qui est dessin vectoriel en 2D) qui semble prometteuse ! Cela faisait longtemps qu'on voulait s'y essayer, et c'est finalement une personne venu découvrir la brodeuse qui aura testé ça en premier.

L'intérêt est notamment d'obtenir des résultats plus précis que ce que génère PE-Design, le logiciel propriétaire associé à notre machine, et peut-être un jour de pouvoir se passer de ce dernier. Mais pas tout de suite, car si Inkstitch est bien documenté, il reste un peu plus technique à prendre en main.

On a sauvé une imprimante 3D

Lors des après-midi de découverte c'est également parfois l'occasion d'accompagner des groupes sur la prise en main ou l'entretien de leur propre matériel. Cette fois ce fut un établissement d'Hérouville, qui avait acquis une imprimante 3D il y a 2 ans mais celle-ci prenait la poussière depuis. Après une vérification générale et un petit réajustement du parallélisme, on a pu voir avec eux que leurs difficultés venaient essentiellement du choix de la matière qu'ils essayaient d'utiliser (la machine était malheureusement fournie avec de l'ABS). Une petite bobine de PLA et ça repart, pour leur plus grande joie.

Et plein d'autres projets ou expériences...

Une caméra pour observer les oiseaux et la biodiversité, une mangeoire à oiseau Totoro, des essais de gravure laser sur cuir végétal, des petits sapins de noël...