Valentin Pestel : Partager le fruit de ses recherches

Publié par Fête de la Science en Normandie, le 26 juillet 2017   1.6k

Xl fs17 valentin

Doctorant en physique corpusculaire, Valentin Pestel est aux antipodes de l’image du chercheur confiné dans son laboratoire ! Le jeune homme multiplie les actions de diffusion de la culture scientifique, comme "Ma thèse en 180 secondes" et "Pint of Science", avec un objectif : partager son savoir.

Ça vous dirait de mieux comprendre le Big Bang et la création de l’Univers ? Voilà tout le propos des recherches effectuées par Valentin Pestel, en 1ère année de thèse au sein du Laboratoire de physique corpusculaire (LPC). 

L’intitulé de sa thèse pourrait nous laisser songeurs : "Recherche d’oscillations de neutrinos vers des saveurs au-delà du modèle standard : calibration et analyse de l’expérience SoLiD auprès du réacteur BR2@SCK-CEN". Et pourtant, Valentin a gagné la finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes" qui consiste à expliquer, en 3 minutes maximum, son projet de recherche au grand public. 

Le neutrino serait le composant principal des 5 % de l’Univers que l’on connaît. Ce neutrino aurait 3 saveurs. Mais une anomalie a été remarquée à courte distance (les "oscillations") et pourrait indiquer une 4ème saveur, ou un 4ème neutrino. C’est ce que cherche Valentin, ce 4ème neutrino, un peu comme s’il "cherchait Charlie dans Où est Charlie ?" pour mieux cerner le fonctionnement de ce qui nous entoure !

Très engagé, Valentin a également intégré la Corpo Sciences et OPTIC, deux associations d’étudiants en sciences qui proposent de nombreux ateliers lors de la Fête de la Science. Il a co-organisé cette année "Pint of Science", un festival international qui encourage les chercheurs à parler pendant 20 minutes, autour d’un verre, de leurs recherches, puis à interagir avec le public. 

Pour Valentin, il est important de "casser l’image du chercheur. Ces expériences sont enrichissantes. La recherche doit se reconnecter avec la société. Le public est intéressé, bienveillant ; par ces actions il découvre les doctorants, qui sont un composant central des laboratoires et font avancer les choses en travaillant sur des enjeux de société."

ALLER + LOIN


Propos recueillis par Marianne Riou.
Crédits : CPU-CNRS (DR).