Full visuel banniere 1500x1250

Communauté

Réflexion.s

Repérer et prévenir les risques de troubles du développement chez le jeune enfant

Publié par CNRS Délégation Normandie, le 10 mai 2021   360

Xl reflexions echosciences 1200x648 marie a

Marie Anquetil est doctorante au Laboratoire de Psychologie Caen Normandie à l'Université de Caen Normandie. Son sujet de thèse porte sur les marqueurs de développement de l’attention exécutive chez l’enfant d’âge préscolaire.

Son baccalauréat littéraire en poche, Marie poursuit ses études en classe préparatoire littéraire, avec le souhait de s’orienter vers un parcours en psychologie. Elle commence à se spécialiser dans cette discipline à partir de la licence. C’est à la fin de son parcours en licence qu’elle se sent attirée à la fois par la recherche que par la volonté d’exercer comme psychologue clinicienne. Dans cette optique, elle poursuit ses études en Master de Psychologie mention psychologie de l’enfant, de l’adolescent et de la famille. En Master 2, elle s’oriente vers la double compétence de praticien-chercheur. Elle obtient son titre de psychologue à la suite d’un stage professionnel ainsi qu’une bourse doctorale lui permettant de poursuivre ses études en thèse.

Son travail de recherche porte sur les mécanismes en jeu dans le développement de l’attention chez le jeune enfant. Les recherches dans ce domaine se concentrent majoritairement chez les enfants d’âge scolaire et les adolescents, mais peu de données sont disponibles pour l’enfant d’âge préscolaire. Pourtant, il s’agit d’une période où les mécanismes attentionnels se développent rapidement et sont sollicités pour les premiers apprentissages.

Marie s’intéresse donc plus particulièrement à l’enfant d’âge préscolaire et va rechercher des précurseurs de l’attention, en s’appuyant sur des travaux récents et novateurs qui suggèrent un lien fort entre développement attentionnel et développement sensoriel. Plus spécifiquement, elle s’intéressera au sens du toucher, premier sens à se développer. Des atypies dans le traitement sensoriel tactile à un âge précoce pourraient être des premiers signes d’alerte d’un développement troublé.

Pour vérifier ses hypothèses de recherche, Marie utilise des techniques de neuroimagerie et des mesures comportementales, pour repérer et prévenir le plus tôt possible des risques de troubles au cours du développement. Entre travail de terrain et en laboratoire, cette thèse s’inscrit dans une pratique de psychologue à la fois praticien et chercheur.

Marie Anquetil est l'une des ambassadrices du programme "Réflexion.s" imaginé par Normandie université, Le Dôme et le CNRS Normandie. Elle anime le compte du 10 au 16 mai 2021.

Son parcours en 5 dates

  • 2013 : Baccalauréat littéraire
  • 2013-2014 : Classe préparatoire littéraire
  • 2014-2017 : Licence de psychologie et d’anglais à l’Université de Caen.
  • 2017-2019 : Master de psychologie à l’Université de Caen Normandie et obtention du titre de psychologue
  • 2019-2022 : Doctorat au Laboratoire de Psychologie Caen Normandie

Crédits photos : Normandie université/A. Bonin (DR)