CSIS : les 15 mesures annoncées pour renforcer l'attractivité de la France en matière d'industries de santé.

Publié par Pôle TES, le 11 juillet 2018   30

Xl csis2018 700x350

Le 8e CSIS, qui s'est tenu le 10 juillet matin à Matignon, a vu l'annonce de 15 grandes mesures destinées à renforcer l'attractivité de l'Hexagone pour les industries de santé.

  • Les mesures sont organisées selon 4 thématiques :

– un accès plus rapide à l’innovation pour les patients ;
– recherche, formation : public et privé, ensemble pour relever les défis de demain ;
– mobiliser les filières pour préparer l’avenir ;
– un dialogue plus stable et plus prévisible.

  • Les 15 mesures du CSIS : 

– accélérer les procédures d’autorisation des essais cliniques et réduire les délais des procédures administratives d’accès au marché,
– réduire les délais des procédures administratives d’accès au marché,
– étendre les dispositifs d’accès précoce à l’innovation (ATU),
– étendre la possibilité d’évaluation de l’impact médico-économique des produits de santé,
– développer les mécanismes de prises en charge anticipée pour les dispositifs médicaux,
– intensifier la mise en place du mandataire unique,
– développer la recherche partenariale public-privé par des échanges de personnel et par des laboratoires communs,
– accompagner les entreprises et leurs salariés dans la transformation digitale,
– structurer l’écosystème des données de santé en France en créant le Health Data Hub, une des plus grandes bases de données de santé au monde,
– favoriser le développement d’une filière de médicaments de thérapie innovante,
– créer un pôle d’excellence mondial en France dans le domaine des biotechnologies,
– développer les financements publics et privés spécifiques aux différents stades de maturité du projet de l’entreprise de santé,
– simplifier et rendre prévisible la régulation des médicaments,
– refonder les orientations du CEPS, pour donner toute sa place à la négociation conventionnelle,
– préparer la réforme de l’évaluation des médicaments.

 DISCOURS PRONONCÉ PAR EDOUARD PHILIPPE
 8EME CONSEIL STRATÉGIQUE DES INDUSTRIES DE SANTÉ I LIRE LE DOSSIER DE PRESSE