Full fond4

Communauté

Le Dôme

Faites éclore votre ville avec Discovert

Publié par Flavie Rochard, le 20 janvier 2019   110

Xl img 20190116 120401  1

Découvrir, créer, végétaliser. Tels sont les mots clé du projet “Discovert” inventé par un groupe de 13 étudiants lors de la Semaine Intensive ayant eu lieu  au Dôme du 14 au 18 janvier 2019. Durant cet évènement, la collaboration était de mise afin de répondre à une problématique actuelle : Inciter les citoyens à végétaliser leur ville grâce au jeu. Découvrez les coulisses du projet…

Planter la graîne

Il est encore tôt lorsque les élèves ingénieurs de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Caen (ENSICAEN), les graphistes en herbe de l’Ecole Brassart et les élèves des DUTs Information-Communication et Technique de Commercialisation de l’Université de Caen Normandie, se rassemblent.

Le Dôme, une haute tour transparente bordée par l’Orne, accueille les quelque 150 étudiants pour une première journée de Semaine Intensive. Pendant 5 jours, ils vont devoir travailler ensemble au sein d’une des 10 équipes.

L’équipe en pleine réflexion

Les premiers moments sont destinés à rencontrer ces collègues d’une semaine. Un rapide tour de table permet de se présenter. Chacun essaie de percer la personnalité de ceux qui leur sont inconnus.

Faire germer les idées

Passée l’heure des présentations, leur thème devient le centre de leurs préoccupations. Pour cette nouvelle édition, chaque équipe est mise au défi de "faire jouer la ville" en imaginant une solution en lien avec l'une des 5 grandes problématiques . Pour eux, ce sera : végétalisation et agriculture urbaine". Que vont-ils pouvoir inventer ?

Pour certains comme Clément, élève-ingénieur à l’ENSICAEN, c’était la page blanche : “Je ne voyais pas la pertinence et la faisabilité de mes idées.” Pour d’autres, comme Audrey, élève à l’Ecole Brassart, les idées germaient timidement sur le papier : “Lier la gamification et la végétalisation était assez compliqué. Néanmoins, j’avais quelques idées, mais qui étaient souvent inexploitables. Les limites des sujets étaient assez floues.”.

Audrey, étudiante de l’école Brassart de Caen

Si ce thème semble complexe pour les participants à la Semaine intensive, il fait pourtant écho à une réelle envie de la population : plus de 8 Français sur 10, considéraient le fait de résider à proximité d’espaces verts comme un critère majeur de sélection du lieu de résidence, selon un sondage de l'institut français d'opinion publique (IFOP), réalisé en 2016. 6 Français sur 10 indiquaient également que la création de nouveaux espaces verts devaient être la première préoccupation des villes.

La proximité d’un espace vert est un critère pris en compte par 8 Français sur 10 au moment de choisir son logement

Après quelques heures d’échange, une idée a fini par prendre racine : créer une application de recherche participative, en permettant l’identification d’espaces urbains en friche et leur réhabilitation en espaces verts

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi …

Le projet est lancé, et il est désormais temps pour chacun de se glisser dans son rôle. Les élèves-ingénieurs de l’ENSICAEN et les étudiants en informatique de l’Université de Caen Normandie se mettent au codage, ceux de l'Ecole Brassart au graphisme, et les élèves des DUT se concentrent sur la communication du projet.

Les étudiants de DUTs ont retroussé leurs manches afin de faire germer le nom du projet. Les pages se noircissent de noms en tout genre : Coup de pousse, Végétaville, Phytoville … Chacun mis tour à tour de côté : pas assez impactant, déjà pris … Finalement, Discovert est retenu, mêlant ainsi la découverte à la végétalisation.

Les doigts pianotent sur les claviers, les feuilles se froissent, les voix résonnent emplissant le grand bâtiment du Dôme. Des problèmes émergent, soulevant des questions diverses : Quel slogan adopter ? Comment faire de cette idée un vrai jeu ?... ? Les avis fusent, souvent divergents. Néanmoins, une cohésion se crée, chacun trouve sa propre place et s’affaire à ses propres tâches comme Bertrand, élève-ingénieur  à l’ENSICAEN : “J’étais en charge avec Esther de la création 3D de la maquette. Le FabLab était comme un deuxième bureau !”

Bertrand, élève-ingénieur à l’ENSICAEN

Désherber les problèmes, pour faire fleurir les solutions

Néanmoins, comme dans chacun des projets, certains problèmes émergent, des idées doivent être modifiée … D’autant plus que le travail de chacun impliquait celui des autres. “Le plus compliqué était de communiquer. Nous sommes 13, faisant tous des choses différentes. On se perdait parfois entre les anciennes et les nouvelles idées” explique Flavie, étudiante en DUT information communication.

Un des principaux souci est apparu quant au côté gamification de l’application. Il était difficile pour l’ensemble de l’équipe de clarifier la présence du jeu au sein de Discovert. Au fur et à mesure, il a donc fallu ajouter des éléments élevant réellement l’implication au rang de jeu. Désormais, il ne suffisait plus uniquement de signaler des terrains et d’y proposer des projets, il fallait aussi s’occuper d’une plante évoluant avec les points récoltés grâce à l’implication du joueur.


Création des avatars par Benjamin, étudiant de l’école Brassart de Caen

Du côté des graphistes en herbe de l’Ecole Brassart, Audrey et Benjamin, les pistes graphiques s’enchaînaient. Il était nécessaire de faire transparaître divers aspects au travers du logo. Après plusieurs esquisses, et les conseils des mentors, le logo a pris forme. Un “D” de brique aux tons pastel où venait fleurir un bourgeon. Une harmonie devait émerger, associant nature et ville dans un même logo.

Faites éclore la ville

Afin de végétaliser ces zones vierges Discovert devait proposer à chacun d’effectuer ce geste citoyen. L’équipe a alors travaillé sur une application où l’objectif est de faire pousser une plante à la façon d’un Tamagotchi.

Comme toute plante, votre avatar a besoin d’eau, de soleil et de nutriments. Ces éléments virtuels sont cachés dans les terrains en friche. Une seule solution pour les récupérer : partir à l’exploration de la ville pour localiser ces espaces.

Une fois repéré et validé, chaque espace devient un terrain de jeu où les membres de la communauté peuvent imaginer des projets de réhabilitation. Promenez vous dans votre ville, repérez les friches, signalez les, proposez des projets et votez pour votre préféré.

Discovert invite les joueurs à géolocaliser les espaces urbains en friche

Discovert, est une application vectrice d’un lien longtemps perdu entre la végétation et l’urbanisation, mais aussi entre les citoyens. Retrouvez le projet et bien d’autres, du 23 janvier au 23 février 2019 au deuxième étage du Dôme, à Caen. Vous pouvez aussi revivre la création de l’application via le compte Twitter @__Dicovert__. Tentez l’aventure Discovert en suivant le lien : bit.ly/Discovert !


Rendez-vous, interviews, restitutions d'ateliers, ... Suivez toute l’actualité du projet dans notre dossier spécial "Semaine intensive" ainsi que sur Twitter : #SI2019.