Full fond4

Communauté

Le Dôme

Prix Flaubert 2019 : Qui sont les candidats ?

Publié par Guillaume Dupuy, le 6 juin 2019   310

Xl sans titre 2.001

Depuis 10 ans, le concours “Têtes chercheuses” accompagne les équipes de recherche dans leur rencontre avec les publics. Pour la première fois, 4 équipes en sciences humaines et sociales ont déposé leur candidature pour devenir le lauréat du Prix Flaubert.

Lancé en 2010 par Relais d’sciences, aujourd’hui Le Dôme, le concours régional de culture scientifique et technique “Têtes chercheuses” vise à encourager les démarches innovantes des équipes de recherche normandes en matière de médiation scientifique. En plus du Prix Musée Schlumberger, décerné depuis 10 ans par la Fondation Musée Schlumberger, le concours lance cette année le Prix Flaubert soutenu par la Fondation Flaubert

Le 28 mars dernier, les équipes candidates se sont réunies à l’Université de Rouen Normandie pour un atelier de co-création avec les publics. Suite à cet atelier, les candidats avaient jusqu'au 26 avril pour finaliser leur dossier. Ils sont 3 à l’avoir fait.

CEREDI : FLAUBERT 2021

L’année 2021 marquera les 200 ans de la naissance de Gustave Flaubert, célèbre écrivain normand. Pour célébrer cet évènement, le Centre d’études et de recherche “Éditer/interpréter” (CEREdI) de l’Université de Rouen Normandie, spécialisé dans l’étude des écrivains et artistes de Normandie et en Normandie, a imaginé un parcours urbain au travers de la ville de Rouen, “Flaubert 2021”. 

CEREdI : Flaubert 2021
L'équipe du CEREdI a a imaginé un parcours urbain au travers de la ville de Rouen sur les traces de Gustave Flaubert.

Destiné à faire renaître l’auteur et à (re)découvrir le patrimoine régional, ce parcours associera patrimoine matériel (monuments) et immatériel (vie et oeuvre de Flaubert) grâce à une signalétique dédiée, à des oeuvres visuelles/plastiques et une application donnant accès aux sites et à des contenus scientifiques.

CUREJ : LE PROCÈS DU “TERRORISME”

Après deux années d’état d’urgence, suite à l’Attentat du Bataclan, les procès de Jawad Bendaoud et Salah Abdeslam ont ouvert en 2018 un long chemin d’audience qui mènera aux jugements de l’Attentat contre Charlie Hebdo, attendus entre 2020 et 2021. Ces procès historiques exposeront aux yeux de toutes et tous des scènes judiciaires parfois complexes à comprendre, donnant lieu à des commentaires et des images trompeuses et stéréotypées.

CUREJ : Les procès du "terrorisme"
Le CUREJ souhaite créer une exposition retraçant le lien entre violence politique et justice.

Pour permettre à chaque citoyen et citoyenne de comprendre la place du droit et de la justice face au terrorisme, le Centre universitaire rouennais d’études juridiques (CUREJ) souhaite éclairer les évènements présents et à venir à la lumière du passé grâce à une exposition itinérante et immersive retraçant le lien entre violence politique et justice depuis la fin du 19ème siècle au travers de procès exemplaires. Une mise en perspective qui doit conduire à promouvoir le débat, les échanges citoyens et à faire société.

DYLIS : GESTUAL ART FIGURE

Initié en 2007 par deux étudiants de l’Ecole supérieure d’art et design d’Amiens, le projet “GestualScript” vise la conception d’une écriture de la Langue des signes française (LSF), Typannot, afin d’encourager la préservation et le rayonnement de la culture sourde dans sa propre langue.

DYLIS : Gestual Art Figure
Le projet “GestualScript”, porté par le DYLIS, vise la conception d’une écriture de la Langue des signes française (LSF).

Le projet “GestualArtFigure”, porté par le laboratoire “Dynamique du langage in situ” (DYLIS), propose de présenter ce processus de recherche et de le poursuivre, avec les publics, dans le domaine des arts graphiques et plastiques en leur proposant de participer à l’écriture des postures dans un musée ou un lieu d’exposition.


Les dossiers des 3 candidats sont désormais entre les mains des membres du jury présidé par Damien Féménias, Présidente de la Fondation Flaubert. L'équipe lauréate sera connue en juin prochain, elle aura alors cinq mois pour réaliser son projet qui sera présentée en avant-première aux publics de la Fête de la Science en octobre prochain.


Crédits : Université de Rouen Normandie (DR).


Appels à candidatures, rendez-vous, restitutions d'ateliers et visites de coulisses, ... Suivez toute l'actualité du projet dans notre dossier spécial "Têtes chercheuses".