Des bornes modulables pour l'agglomération Caennaise

Publié par Bul (Borne Urbaine Libre), le 17 janvier 2018   1.4k

Xl logo 1920 1080

Durant la semaine du 15 au 21 Janvier, 13 étudiants de l’école Brassart, l’IMAD et de l’ENSICAEN relèvent un défi soulevé par des citoyens de l’agglomération Caennaise.

Leur solution : BUL.

BUL est un produit imaginé suite à une problématique posée par Normandie Aménagement : “Une ville sans smartphone”. Le produit se présente sous la forme d'une borne modulaire, qui a pour but de permettre aux habitants et touristes caennais sans réseau de pouvoir avoir accès à des fonctionnalités, pratiques, comme une carte interactive ou des petites annonces.

L'équipe est composée d'étudiants de différentes formations : design graphique pour ceux de l’école Brassart, architecture pour ceux originaires de l’IMAD et informatique pour les étudiants de l’ENSICAEN. Leur but :  la naissance d'un projet fonctionnel, design, et capable de s'intégrer dans l'environnement urbain grâce à leurs différentes compétences.

Jour 1

Le projet a démarré en trombe lundi par la découverte du thème "Vers une ville sans smartphone", proposé par Normandie Aménagement.

Après avoir fait connaissance et joué à de petits jeux de team building pour briser la glace, nous avons cherché des solutions pour résoudre la problématique posée et décidé de l’approcher de la manière suivante : "Avoir accès aux fonctionnalités de base d'un smartphone, sans smartphone”. C'est ainsi que l'idée de la borne est arrivée naturellement. Nous avons ensuite débattu des différentes fonctionnalités à lui ajouter et des caractéristiques d'implantation en milieu urbain.

Nous lui avons choisi le nom de BUL (Borne Urbaine Libre) et les étudiants de l'école Brassart ont fait un premier jet pour le logo.


Jour 2

Le deuxième jour, nous avons commencé par peaufiner les derniers détails dans la matinée. L'équipe technique a commencé son travail actif en imaginant des personnages types et leurs cas d’utilisation, tandis que l'équipe design continuait son travail sur les logos et différents visuels.

Finalement, le produit se décompose en trois parties : une unité autonome tactile (UAT) qui contient toute l'intelligence, un réceptacle sécurisé  multi-plateforme (RSM) et un point d'ancrage.

Une fois les différents visuels de l’application créés, une partie de l’équipe technique a commencé à les reproduire pour les visualiser sur l’écran tactile. L’autre partie est en charge de toute la section en arrière-plan, permettant de stocker et diffuser les futures petites annonces et autres services de la borne.

Parallèlement, les étudiant de l'IMAD ont commencé la conception physique de la borne et ont entamé sa construction dans la journée. À la fin de la journée, nous disposions d'un logo propre, d'une identité graphique et d'un prototype physique du support de l'unité autonome tactile


Jour 3 :

En cette troisième journée, l’équipe technique a continué son travail sur la partie logicielle de la borne. Au début de la journée, seule la page d'accueil était disponible sur l’UAT. À la fin de cette journée, il était possible de naviguer dans quelques menus, notamment celui de la l’initinéraire, terminé en fin d’après-midi. La partie “Back end” était également finalisée en cette fin de journée.

L’équipe design a travaillé sur l’affiche pour le workshop ainsi que sur des croquis pour expliquer l'intégration en milieu urbain ou sur mobilier existant. Un début d’affiche a ensuite été pensé et l’écriture du texte a été entamée pour pouvoir avoir un livrable vendredi dans la matinée. Un nouveau visuel a été conçu par l’équipe design, ainsi que des éléments à intégrer directement par l’équipe technique. Une version animée du logo a vu le jour.

Concernant la partie matérielle/physique. La borne a bien évolué et nous avions en fin de journée un réceptacle permettant de tenir l’UAT. Nous avons cependant eu quelques problèmes de surchauffe et avons donc décidé d’inclure un ventilateur au prototype. En fin de journée le point d’ancrage était encore en cours de fabrication.


Jour 4

La quatrième journée a été très intensive. Pour l'équipe technique, il a fallu finaliser la partie "Front" (côté design pour l'utilisateur) et la connecter avec le serveur distant testé en début de matinée et valide. Il a fallu également polir l'application pour qu'elle corresponde parfaitement au visuel imaginé par les étudiants de l'école Brassard. 

L'équipe design a quand à elle travaillé d'arrache pied sur l'affiche qu'il a fallu recommencer et sur le scénario de la présentation à faire pour lundi à l'ensicaen.

La borne a bien avancé et en fin de journée un prototype fini avait été créé