La vie de l'atelier FabLab : novembre 2023

Publié par Emmanuel Gilloz, le 3 janvier 2024   230

Novembre était un mois propice au rangement. Dans l'atelier mais aussi et surtout dans les réserves et stocks , où s'accumulent parfois des restes de projets...
Ceci dit, l'atelier était quand même bien occupé par les diverses fabrications en cours, et moi par la prise en main de cette imprimante 3D reçue tout début Novembre.

Une nouvelle imprimante 3D

Dans le foisonnement d'idées des projets d'imprimantes 3D libres (RepRap), se trouve généralement les embryons des améliorations futures... On en observe encore l'exemple avec cette idée : si avec la vitesse les déplacements de la buse qui dépose le plastique perdent en précision, on pourrait analyser ce défaut et l'anticiper pour le compenser (et ainsi imprimer vite et bien). Au fil des années cette idée est devenue une fonction éprouvée de plusieurs programmes faisant fonctionner des imprimantes 3D (Marlin/Klipper). Une fois cette étape atteinte ("le futur est déjà là, il est juste mal distribué"), ne reste presque plus qu'aux constructeurs établis de se mettre à la page. Il y a 1-2 ans un nouveau constructeur a inauguré la commercialisation d'une machine promettant des vitesses jusque 4 fois supérieures (BambuLab). De quoi perturber l'équilibre du marché, et pousser les autres à rattraper. Petit à petit ce fut le cas. Fin 2023 un modèle est apparut chez Flashforge qui intégrait une grande partie de ces nouvelles fonctions, ainsi qu'un système de changement rapide de buses assez similaire aux Ultimakers qu'on utilisait jusque là (et pouvoir facilement adapter le diamètre de la buse à l'échelle de l'objet à faire est très utile).

Après une petite période de rodage pour s'habituer, elle est à présent disponible ici : Adventurer 5M Pro. Reste à essayer avec le PHA ensuite mais pour ce qui est du fonctionnement courant, elle est effectivement 3 à 4 fois plus rapide, ce qui devrait être particulièrement intéressant lors de temps limités comme la Semaine Intensive :)
(ci-dessous, une grosse pièce de maquette réalisée en 4 heures au lieu de 16).

Un impressionnant pop-up

Pour inspiration. Le principe d'assemblage est identique a une grille qui ferait un séparateur pour tiroir, mais la fine épaisseur du papier permet de mettre à plat l'ensemble.

Qui dit petite série dit gabarit

Lorsqu'il s'agit de graver de multiples objets avec précision, le réflexe est de faire découper un gabarit de positionnement. On en connait ainsi tout les emplacements !

Une outre en cuir

Après le bois et l'acrylique, le cuir est une matière qui est assez souvent gravée/découpée. Il s'agit ici de la moitié d'une future outre, avec l'avantage de ne pas avoir à poinçonner les trous pour la couture.

Et d'autres projets

La variété habituelle, bien qu'à l'approche de Noël on voit aussi beaucoup de décorations. Et quelques réalisation lors d'atelier sur le recyclage en FabLab comme le tangram ci-dessous ou ce peigne. Tandis qu'un projet de porte en bois aux panneaux en forme de diamant (remontant à juin-juillet) a récemment rejoint la galerie.