Petshot: l’application qui tue des animaux en voie d'extinction pour la popularité

Publié par Inès Harnay, le 19 janvier 2020   71

Xl petshot

Du 13 au 17 janvier 2020 a eu lieu la Semaine Intensive au Dôme, le Centre de sciences de Caen proposant des actions de culture scientifique . Pendant 5 jours chrono les 100 élèves ingénieurs de L’ENSI Caen et les étudiants d’Info Com, ont eu un défi unique à relever: empêcher la fin du monde... ou l'accélérer. L’équipe Predators avec son application Petshot répond au thème les ressources naturelles. Coup d’œil sur  leur projet.

Deux formations réunies pour un même objectif

L'Équipe Predators est composée de 8 élèves ingénieurs de L’ENSICAEN et 2 étudiantes d’Information et communication. 2 univers différents qui unissent leurs compétences pour un objectif commun : décimer les animaux en voie d’extinction pour gagner en popularité sur le réseau social. Une fiction qui pourrait devenir réalité dans un avenir dystopique.


Logo de l'application Petshot


Une application dénonciatrice d’une société du spectacle basée sur un Storytelling

“Le but premier du perpétrateur n’était pas le crime en soi mais plutôt qu’il cherchait à attirer l’attention sur lui.“ Propos du journaliste Gideon Lichfield concernant la tuerie de 2 journalistes retransmise en live aux Etats-Unis.

Ainsi sont les intentions d’un grand nombre de personnes au sein de notre société : plus le contenu est fou, plus il fonctionne, plus vous serez célèbre. Par exemple, des gens égorgent des chats pour gagner en popularité sur les réseaux sociaux… et ça marche !

Aujourd’hui, la popularité à plus de pouvoir qu’un poste à responsabilités. Pour preuve, Céleste Barber, humoriste australienne a réussi en deux semaines à récolter 50 million de Dollars en faveur des incendies en Australie. Une somme importante que le président du pays n’a pas. La raison de ce succès est que chaque jour un demi milliard d’utilisateurs se connectent sur Instagram.

Faire le buzz pour gagner en notoriété, c’est la thèse qu’a développée le journaliste Hans Erring dans l’article Killing to be famous. Quelques semaines plus tard, l’entrepreneur Steve Holder tombe sur ces lignes, ses idées fusent. Il prend conscience qu’il peut révolutionner les réseaux sociaux avec une nouvelle application.

De cette révélation est née Petshot, l’appli qui vous permet de localiser les animaux en voie d’extinction, de les tuer et d’afficher votre plus beau selfie avec le cadavre. Plus l’animal est rare plus vous obtiendrez des points et de la visibilité.

A vous les likes et la notoriété !




Alors prêts à tuer des bébés pandas pour faire le buzz ?