Industrie verte et connectée

Publié par Christine Hubert, le 18 février 2018   400

Xl capture d e cran 2018 02 19 a  07.30.57

Les 21 et 22 février 2018, aura lieu la première édition du challenge "Industrie verte et connectée", fruit d’une collaboration inédite entre l'Ecole d'ingénieurs de l'Université de Caen Normandie (ESIX Normandie) et le Pôle formation de l'UIMM, rejoints par l'Institut Lemonnier et accompagnés par Le Dôme.

Conçu comme un hackathon, ce challenge a pour objectif de faire se rencontrer et travailler ensemble de futurs ingénieurs et techniciens issus de différents établissements,  comme ils devront le faire demain dans le cadre professionnel. Cet événement cherche donc à acculturer au croisement de compétences, source d’innovations parfois décisives pour l’avenir des entreprises. 

LE CROISEMENT DES COMPÉTENCES MÉTIERS,
UN ENJEU POUR L'INDUSTRIE DE DEMAIN  

Le Pôle formation de l’UIMM, l’Ecole d’ingénieurs de l’Université de Caen Normandie (ESIX Normandie), rejoints par l’Institut Lemonnier, partagent le même constat : la nécessité accrue de développer les aptitudes au travail collaboratif qu’il soit inter-générationnel, inter-culturel ou au sein d’une équipe déjà constituée. Des besoins vécus et relayés par les entreprises. 

La problématique sous-jacente est celle du croisement des compétences entre individus ou services, qui constituera la principale source d’innovation répondant aux enjeux de l’industrie de demain. Pour ces 3 organismes de formation issus des mondes de la recherche, de la formation et de l’emploi, tout l’enjeu est de briser les clichés sur les représentations " ingénieur", "technicien", "opérateur" qui souvent limitent les relations inter-personnelles et ce dès les périodes d’études ou de formation.

Un premier temps de rencontre a ainsi été provoqué dans le monde "réel", entre futurs techniciens et ingénieurs sur le thème de l’Industrie verte et connectée. Comme application, a été retenu un défi environnemental majeur, celui de "Nourrir la planète" et notamment un champ à l’intersection de l’industrie et de l’agriculture : l’agriculture urbaine, l’agriculture connectée.

INDUSTRIE VERTE,
INDUSTRIE CONNECTÉE

Industrie verte ? Comme industrie de solutions, capable d’inventer, de prototyper et de produire des réponses innovantes aux enjeux environnementaux : énergies décarbonnées, gestion des déchets et prévention des risques industriels, éco-conception et éco-production des biens et équipements…

Industrie connectée ? Compatible avec l’Industrie du futur et la généralisation du haut débit : robots et cobots, machines 3D et fabrication additive, systèmes de vision…

Enfin, une industrie qui met en œuvre une organisation du travail qui favorise la créativité et l’esprit entrepreneurial tout en misant sur la responsabilité et le collaboratif.

DEUX JOURS
POUR CONCEVOIR ET PROTOTYPER

Côté pédagogie, un double objectif de citoyenneté et d’acculturation technique et technologique est poursuivi. Les futurs ingénieurs découvriront la production (chaudronnerie, productique usinage), les techniciens s’initieront à la conception et au prototypage. Tous ensemble, ils s’exerceront à la fabrication numérique au moyen des imprimantes 3D, découpeuses laser… de l'atelier de fabrication numérique du Dôme ainsi qu’à la gestion de projet en mode horizontal. 

Le Challenge "Industrie verte et connectée", organisé sur le principe d’un hackathon, va mettre au défi 25 jeunes issus de 3 établissements et de cursus de formation différents, sur 2 jours, les 21 et 22 février 2018.

En amont, une journée découverte aura permis à tous les participants de découvrir leur environnement de formation spécifique ainsi que les compétences et profils de chacun : rencontres-métiers avec les apprentis techniciens dans les ateliers de la chaudronnerie et de l’usinage, présentation de projets de mécatronique par les étudiants ingénieurs, échanges autour de l’impression 3D, de la gestion de projet et du travail en équipe…

Le premier jour de challenge, est programmée la constitution de 5 équipes pluridisciplinaires de 5 co-équipiers (à l’aide de jeux "Ice-Breaker" et "Team-Building"), puis la phase de créativité basée sur une présentation thématique (robot maraîcher connecté "FarmBot", rencontres "Synoméca", …) activant des sources d'inspiration autour de la robotique appliquée à l’agriculture urbaine, connectée…

Les objectifs pédagogiques et surtout les consignes auront été précisés comme dans le monde de l’industrie, en terme de contraintes (moyens de production et délais) et d’exigences (attendus et livrables). Une fois, les mini-projets définis, le deuxième jour sera consacré au prototypage de maquettes au Dôme.

La restitution des projets se fera le jeudi 22 février à 15h30 au Dôme. Les réalisations seront exposées autour du robot permaculteur connecté "FarmBot" actuellement en construction. Au cours de ces journées, Nicolas Necker, Agriculteur urbain chez Cycloponics et intervenant des rencontres "Grand témoin" 2018, apportera son éclairage sur la thématique et les réalisations.