Un atelier dans le Pays d’Auge avec les éleveurs du GIEE « Bien vivre avec mon troupeau »

Publié par LIT OUESTEREL, le 8 mars 2022   120

Le 2 novembre 2021, l’association du LIT OUESTEREL, dix éleveurs Normands du GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental) « Bien vivre avec mon troupeau » et un étudiant en école vétérinaire à Oniris se sont retrouvés à Cochère (61) pour parler santé et bien-être des bovins.

Des éleveurs soucieux d’améliorer leurs pratiques

Les éleveurs du GIEE « Bien vivre avec mon troupeau » se sont organisés et se retrouvent régulièrement autour d’un souhait commun, celui d’améliorer leurs pratiques en replaçant les animaux au centre de leur système agricole. Leur projet s’articule autour de deux enjeux majeurs : l’adaptation du système fourrager au réchauffement climatique et l’amélioration de la santé des animaux.

Et les idées sont au rendez-vous. Parmi les succès, la mise en place de méthodes alternatives utilisées en prévention comme l’acupuncture ou l’aromathérapie. Ces méthodes permettent d’éviter l’apparition de certaines maladies et entraînent une diminution de l’utilisation des antibiotiques et donc des frais vétérinaires. Ces pratiques donnent de bons résultats dans les fermes mais nécessitent encore des développements pour améliorer leur mise en œuvre. A ce titre, on peut citer le projet porté par RESALAB Ouest dans le cadre du LIT OUESTEREL qui vise à mettre en place un aromatogramme qui accompagnera le développement de l’utilisation des huiles essentielles.

Des travaux de recherche pour se donner des pistes

Lydiane Aubé, post-doctorante dans la Chaire Bien-être Animal de VetAgro Sup et à l’UMR Herbivores (INRAe – VetAgro Sup) a présenté aux éleveurs du GIEE ses travaux portant sur la mise en place d’indicateurs du bien-être des vaches laitières au pâturage. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du projet Tripl’XL d’INRAE du Pin au Haras, qui reçoit le soutien du LIT OUESTEREL et du Conseil Régional de Normandie (FEDER). Les échanges ont permis d’envisager de tester ces protocoles dans les fermes des éleveurs du GIEE.

L’élevage de demain se construit aujourd’hui

En partenariat avec le Dôme de Caen, le LIT OUESTEREL travaille depuis la mi-2021 à récolter et structurer une vision de la ferme idéale du futur vue par le grand public. Lors de cette journée, Clémence du LIT OUESTEREL a présenté les principales représentations sociétales de « la ferme du futur ». Les éleveurs ont réagi en indiquant que beaucoup de choses proposées ou attendues existaient déjà dans leurs exploitations (par exemple la multifonctionnalité du bâti pour la production d'énergie ou comme lieu de stockage lorsque les animaux sont à l'extérieur, …). D’autres en revanche, comme le fait d’avoir des animaux en semi-liberté, leur ont paru trop idéalistes. Ils se sont ensuite à leur tour prêtés à l’exercice de prospective, en imaginant à tour de rôle le « meilleur » puis le « pire » scénario pour l’élevage à 2050.

Avec le concours du GIEE « Bien vivre avec mon troupeau », le LIT OUESTEREL continue de collecter des visions croisées des futurs possibles de l’élevage, et vient nourrir des scénarios conciliant les attentes de la société et des professionnels.

Pour aller plus loin …

Retrouvez >>>ICI<<< le témoignage de 3 éleveurs du GIEE, intervenus lors de la conférence « Grands témoins » sur la thématique du bien-être animal organisée par le Dôme en partenariat avec le LIT OUESTEREL, le 9 décembre 2021 au lycée le Robillard.

Vous habitez en Normandie et souhaitez en savoir plus sur le monde de l’élevage ? Le bien-être animal et la durabilité des exploitations agricoles vous intéressent ?

Vous êtes éleveur.se.s en Normandie et vous souhaitez en savoir plus sur les travaux du LIT OUESTEREL ? Rendez-vous, actualité, articles et ressources, ... Suivez toute l'actualité du parcours dans notre dossier spécial "ANIMAGINE : Le bien-être animal, on en parle ?".

Cet article a été rédigé par Clémence Bitu de l’Association LIT Ouesterel.

Crédit photo : LIT OUESTEREL