Full fond4

Communauté

Le Dôme

Semaine intensive 2020 : Et si le monde s'effondrait demain ?

Publié par Le Dôme, le 13 janvier 2020   140

Xl sans titre 3.001

La Semaine intensive est de retour du 13 au 17 janvier 2020. 100 élèves-ingénieur·e·s et étudiant·e·s, 5 jours chrono et 1 défi unique : empêcher la fin du monde... ou l'accélérer !

L'École nationale supérieure d'ingénieurs de Caen et Le Dôme s’associent une nouvelle fois, avec le soutien de l'IUT Grand ouest Normandie, pour organiser une semaine intensive dédiée au prototypage de nouveaux usages et services pour demain. Objectif pour les participant·e·s à ce marathon créatif : imaginer et produire une solution technique permettant d'éviter, ou d'accélérer, la fin du monde.

ET SI
NOTRE CIVILISATION S'EFFONDRAIT ?

Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant ?
Ces dernières années, les articles, ouvrages et numéros spéciaux de magazines dédiés à la théorie de l'effondrement, la collapsologie, se sont multipliés. C’est ainsi que les livres décrivant des univers de fin du monde et d’apocalypse ont progressivement migré des rayons de littérature de science-fiction vers celui des essais.

Il est vrai que l’effondrement naturel et climatique est lui déjà en cours : les températures auront augmenté de 3°C d’ici la fin du siècle, il ne resterait que 10% des poissons de grande taille par rapport à l’entre-deux-guerres et trois-quarts des insectes ont disparu en 30 ans.
Pour sa nouvelle édition, la Semaine intensive saute donc à pieds joints dans le camp du "De toute façon, c'est déjà en train d'arriver !".

UNE SEMAINE POUR
EMPÊCHER LA FIN DU MONDE... OU L'ACCÉLÉRER !

Alors pourquoi essayer d’organiser un nouveau challenge créatif pour trouver collectivement des solutions à cet effondrement qui n’est pas annoncé mais qui commence à se dérouler ? Et si envisager et prototyper le pire dès à présent était le meilleur moyen de prendre conscience d’une nécessité d’innover de façon plus durable et responsable ? Et si la fiction n’était pas suffisante au sursaut collectif qu’il faille la rendre tangible et l’incarner ? 

Plus de 100 élèves-ingénieur·e·s et étudiant·e·s de l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Caen et de l’Université de Caen Normandie seront présent·e·s au Dôme du 13 au 17 janvier pour relever le défi. Elles et ils n'auront que 5 jours pour imaginer, concevoir et prototyper les innovations les plus appropriées pour se préparer à l'inévitable au plus vite ou, pourquoi pas, l'accélérer. 

Au terme de ce marathon, les projets seront présentés le lundi 20 janvier à l’ENSICAEN à un jury, constitué de professionnels du numérique et de l’aménagement des territoires, chargé d’évaluer les productions et d’élire la meilleure d’entre elles. Alors, vont-elles et ils réussir à jouer avec l'horloge de la fin du monde ?


Rendez-vous, interviews, restitutions d'ateliers, ... Suivez toute l’actualité du projet dans notre dossier spécial "Semaine intensive" ainsi que sur Twitter : #SI2020.