La vie de l'atelier FabLab : mai 2022

Publié par Emmanuel Gilloz, le 1 juin 2022   100

En mai on bricole ce qu'il nous plait.

Assemblage d'une main articulée

Les projets de prothèses ainsi réalisées à bas coût sont un des meilleurs exemple de ce qu'à rendu possible l'impression 3D. Celle-ci va rejoindre la vitrine des démonstrateurs, notamment pour montrer l'usage du filament flexible en guise d'articulation souple.

Découpe d'une planche à découper

Pour récupérer... une vieille planche à découper :)

Gravure au laser de tampon

Nos voisin de l'ESAM, viennent parfois réaliser de grand tampons, en lino, en bois. Pour faire des expériences de typographie.

Des manches sur-mesure

Avec des étudiants de l'IRTS et des personnes en situation de handicap. On a tenté plusieurs choses, du surmoulage de silicone, de l'impression 3D (en filament flexible). Et puis pour du sur-mesure : modelage et prise d'empreinte en pâte à sel, scan 3D (avec le super scanner du pôle ATEN), retouche et hop impression 3D. C'est une sorte de sur-manche à ajouter à un économe, pour l'ergonomie, mais l'idée est aussi d'y intégrer une puce RFID qui déclencherait la lecture d'une vidéo rappelant comment utiliser l'outil.

Analyse de la qualité de l'air (de l'atelier)

J'ai récemment remis en service deux capteurs de particules fines, du projet Allemand Luftdaten, avec un petit boitier qui va bien. Et, au fil du temps on a pu observer qu'il y avait parfois des pics assez importants, au-delà des limites que l'OMS suggère de ne pas dépasser (5µg/m3 pour les PM 2.5). Même si la durée d'exposition n'est pas aussi importante que dans une grande ville polluée, ça fait réfléchir. Après avoir observé différents cas de figures, ce ne sont pas les machines (laser, 3D) qui étaient en cause, mais un outil bien précis : la scie circulaire. La solution trouvée fut simplement de systématiquement brancher l'aspirateur (à la place du sac à poussière), pour capter les poussières en cours de découpe.

Réparation du broyeur de plastique

Souvent des personnes en visite aident à broyer du plastique, ça plait bien. Une fois ils ont mis un peu trop de plastique dans le broyeur mais étaient tellement enthousiastes que en forçant et en forçant, c'est la soudure manivelle-pédalier qui a lâchée ô_o !
C'était l'occasion de trouver une meilleur pièce de liaison. Un type d'accouplement un peu rare mais parfait pour le gouvernail. Yarrr !

Et d'autres projets

Découpe d'une plaque de guitare électrique, couture d'un sac pour remorque de vélo, fabrication d'une pompe bélier hydraulique, usinage de plastique recyclé, diverses broderies, ...