Life Care : la régulation à votre image

Publié par Life Care by Damoclès, le 17 janvier 2020   270

Xl img 9782

Nous sommes 7 milliards sur Terre et dans 30 ans nous serons 10 milliards. Mais notre planète a ses limites. Des étudiants-ingénieurs ont trouvé une solution : Life Care. Cette application permet aux gouvernements de réguler leur population, grâce aux données de santé. Prêts à les suivre ?

Mais c’est quoi la #SI2020 ?

Une semaine, une centaine d’étudiants-ingénieurs et d’étudiants en communication, un projet à réaliser. Ainsi se présente la semaine intensive. 

Pour cette 4ème édition, le Dôme accueille une nouvelle fois l’École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen et la formation communication de l’IUT Grand Ouest Normandie pour le Collapsathon. Le thème est simple : accélérer ou ralentir la fin du monde. Ils sont répartis en 8 groupes, d’une dizaine d’étudiants. 

La réponse à un problème mondial

11 milliards de personnes d’ici la fin du siècle. C’est ce qui attend la population mondiale si aucune solution n’est trouvée. La surpopulation ne cesse de s’accroître, et créée des pénuries de ressources. Les dirigeants souhaitent alors réagir.

Ils aimeraient savoir quelles sont les personnes qui coûtent au pays. Celles qui ne produisent plus rien et ne rapportent plus pour faire vivre tout un peuple. Grâce à différentes données, déjà existantes pour la plupart, une classification pourra se faire afin d’établir les poids morts de leur société.

Une classification personnalisable

Le système est simple. L’application est un suivi de santé pour les citoyens d’un pays et il permet à un gouvernement de hiérarchiser les individus selon des critères qu’ils auront prédéfinis tels que l’âge, le mode d’alimentation ou le lieu de vie. Ce suivi sera obligatoire dès son instauration dans un pays par des visites régulières et réglementaires chez un médecin.

En fonction de son état de santé et d’un certain nombre de critères, l’utilisateur se voit attribuer un score. Plus celui-ci est élevé, plus sa place dans la classification est considérée comme mauvaise. 

L'objectif de la plateforme est seulement d’être l’intermédiaire qui fournit les informations de hiérarchisation. Ainsi elle hiérarchise les individus selon les besoins gouvernementaux sans pour autant décider de leur sort. Il revient aux dirigeants des pays de se prononcer sur l’avenir des poids morts de leur société. Le but de Life Care est de garantir un futur à la terre et à notre société. 


Ci-dessus, le totem de l'équipe.