Retour sur... Ruralité, transition énergétique et hydrogène

Publié par Pauline Ducoulombier, le 10 décembre 2018   790

Xl sans titre.001

Les 28, 29 novembre et 1er décembre derniers, près de 100 personnes étaient réunies au Dôme dans le cadre du programme “TÉTHYS” pour échanger et réfléchir sur le thème de la transition énergétique à travers l’hydrogène. Agriculteurs, élus, agents territoriaux, professionnels de l’énergie, étudiants, retraités, … ont ainsi imaginé ensemble de nouvelles voies pour produire et consommer l’énergie. Ces idées, tout comme celles qui ont émergées lors du TURFU Festival, seront prototypées à partir de janvier 2019.

Le programme de recherche participative “TÉTHYS”, soutenu par l’Agence nationale de la recherche (ANR), s’intéresse à la mise en démocratie de la transition énergétique à travers le cas de l’hydrogène. Depuis plusieurs mois, des chercheurs en sociologie de l’Université de Caen Normandie et de l’Université de Bourgogne étudient ainsi la manière dont la population s’approprie la notion de transition énergétique et comment elle se retrouve dans cette démarche. Ce programme est également l’occasion de présenter l’hydrogène et ses usages afin d’observer comment les publics perçoivent ces informations et y voient un intérêt pour eux dans un futur plus ou moins proche.

REDONNER LA PAROLE
ET LE POUVOIR D’ACTION AUX CITOYENS

Après les ateliers menés en octobre dernier lors du TURFU Festival sur le thème de la mobilité, ce nouveau rendez-vous, soutenu par le Syndicat départemental d'énergies du Calvados (SDEC Energie), l'Institut régional du développement durable (IRD2) et Familles rurales, a proposé 10h d’échange et de création autour de la transition énergétique et des usages de l’hydrogène en milieu rural. 

Un espace d’expression, de questionnement et d’imagination, proposé pour redonner la parole et le pouvoir d’action aux citoyens, très apprécié des participants en attente d’informations quant à la question énergétique.

30 IDÉES POUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DES TERRITOIRES

Ces ateliers ont donc en premier lieu permis de répondre aux interrogations de tous. Qu’est-ce que la transition énergétique ? Comment prend-elle forme sur le territoire ? Quels problèmes cela soulève-t-il dans nos quotidiens ? Comment construire le futur ?


Les expériences de chacun sont également venues enrichir le débat. Les agriculteurs ont ainsi pu imaginer une coopération énergétique aussi bien en matière de stockage d’énergie que de source d’alimentation des véhicules et outils de production.. Les élus du territoire, à l’image de ceux de la Communauté de communes de Cingal-Suisse normande, ont explicité les difficultés auxquelles ils font face dans la mise en place de stratégies de transition énergétique sur le territoire même avec la meilleure volonté possible. Quant aux habitants, ils ont tous identifié un même frein à leur engagement : la difficulté de s’informer. 

Après ces phases d’échange, les participants ont été invités à imaginer collectivement comment dépasser leurs difficultés et mettre en oeuvre leurs idées. Une trentaine de scénarios d’usage ont ainsi été créés autour dans les domaines de la mobilité (création de communautés de transports roulant à l’hydrogène), de la production locale et autonome d’hydrogène, notamment à l’échelle de l’habitat individuel ou encore de la réduction des consommations d’énergie et du recyclage de déchets.


> TÉLÉCHARGEZ LA SYNTHÈSE DÉTAILLÉE <

Un bilan fructueux donc pour conclure cette première année du programme “TÉTHYS” qui va désormais s’intéresser à la faisabilité de ces idées. Ainsi de janvier àjuin 2019, Le Dôme proposera à toutes celles et tous ceux intéressés par la question du prototypage de participer, chaque dernier mercredi du mois, aux “Mercredis de l’hydrogène”. 

Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers seront l’occasion pour les passionnés de bricolage, d’électronique, de design mais aussi pour les novices et les curieux de prendre part au programme en créant, de manière collaborative, des prototypes issus des scénarios développés en 2018. . Parallèlement, les équipes du Laboratoire universitaire des sciences appliquées de Cherbourg (LUSAC) vont travailler à l’assemblage d’une chaîne de production et de stockage d’hydrogène susceptible d’alimenter les prototypes.

Vous souhaitez participer aux “Mercredis de l’hydrogène” ? Dites-le nous !


Crédits : Relais d'sciences/C. Suzanne (2018).


Annonces, rendez-vous, interviews, restitutions d'ateliers, ... Suivez toute l'actualité du parcours dans notre dossier spécial "TÉTHYS".