TURFU Festival - Notre retour d’expérience

Publié par DUT TC PT « The Dôme », le 23 janvier 2019   47

Xl turfu festival

Actuellement en deuxième année de DUT Techniques de Commercialisation à Caen, nous sommes un groupe de cinq élèves, formant un projet tuteuré en relation avec le Dôme.

Du 2 au 7 Octobre 2018, le Dôme, centre de culture scientifique, technique et industriel situé à Caen, organisait pour la troisième année consécutive le TURFU Festival, regroupant, sur toute la semaine, étudiants, professionnels, chercheurs et particuliers autour de divers sujets portant sur des innovations dans la vie des citoyens.

Notre projet tuteuré, portant sur l’agriculture urbaine et connectée, nous avons été sollicités afin de filmer et interviewer les différents participants de l’atelier monté autour du robot maraîcher FarmBot sur trois jours. Supervisé par Sylvain Garnavault, médiateur numérique au Dôme, cet atelier avait pour finalité de mettre en place le FarmBot Companion, projet permettant de rendre la FarmBot autonome. Hormis le fait que ce fut, pour nous, l’occasion de découvrir la FarmBot, nous avons pu interroger plusieurs élèves de l’Institut Lemonnier ainsi que des particuliers et enseignants, très motivés par cet atelier.

Durant ce festival nous avons interviewé différents individus comme des élèves, des professeurs, des étudiants, des professionnels, une diversité de profils qui nous a permis de récolter différents points de vue. Ce que l’on a surtout remarqué dans ces différents points de vue c’est la vision terre à terre des professionnels comme Sylvain, qui voient le projet surtout comme une expérience alors que les étudiants, eux, sont plus dans une optique d’avenir proche et de développement.

Le vendredi 5, nous sommes retournés au Dôme afin de, cette fois-ci, participer directement à un atelier : l’atelier FRUGAL.

L’atelier FRUGAL, qu’est-ce donc ? A l’heure de l’ultra mondialisation et d’une croissance de la population mondiale toujours plus forte, il est plus que temps de s’intéresser à une question de plus en plus complexe : comment nourrir l’humanité dans le futur ?

En s’inscrivant dans cette démarche, Frugal tente d’apporter, si ce n’est des réponses, un regard plus critique, plus aiguisé et plus informé sur les méthodes que nous utilisons aujourd’hui pour subvenir à nos besoins. Avec des “lunettes alimentaires”, nous avons donc arpenté Caen et ses alentours proches, comprenant mieux à chaque pas le fonctionnement alimentaire de notre agglomération.

Le groupe, composé de professionnels, d’étudiants et de particuliers, a donc été amené à se poser les questions importantes du “nourrir la planète”, et a tenté de trouver des éléments de réponse.

Bilan de l’atelier : un partage de connaissances important, des idées plein la tête de tous les collaborateurs, et une frise résumant le parcours du groupe, et montrant de manière claire et efficace le contenu de ce petit voyage pédestre (cf. image de l'article).

Les Interviews :