Full visuel banniere 1500x1250

Communauté

Réflexion.s

Des matériaux innovants pour mieux conserver l’énergie

Publié par CNRS Délégation Normandie, le 9 novembre 2020   100

Xl reflexions echosciences 1200x648 hugo

Hugo Bouteiller est doctorant au laboratoire de Cristallographie et Sciences des Matériaux (CNRS, ENSICAEN, UNICAEN). Son sujet de thèse porte sur la synthèse et le développement de matériaux pour l’énergie.


Hugo étudie les matériaux pour l’énergie et plus particulièrement les matériaux thermoélectriques. Ces matériaux permettent de transformer la chaleur en électricité. Il existe aujourd’hui de nombreuses sources de chaleur perdues dont l’énergie serait valorisable par conversion de chaleur en énergie électrique comme les pots d’échappement des véhicules par exemple. Face aux enjeux environnementaux actuels, le sujet passionne le jeune doctorant. Hugo cherche à rendre plus performants ces matériaux qui à l’heure actuelle ne rivalisent pas encore avec les autres sources d’énergie. Fiables, solides, silencieux, ils sont utilisés dans certaines applications précises comme dans les modules spatiaux par exemple. Il existe différents matériaux thermoélectriques. Hugo étudie plus précisément les antimoniures, c’est-à-dire les matériaux contenant de l’antimoine. Ils ont vocation à être optimisés pour des applications dans des domaines de température élevés (~1000°C).  Son travail consiste à synthétiser de nouvelles antimoniures thermoélectriques et optimiser les propriétés de celles déjà développées. Il cherche à améliorer leurs conditions de synthèse afin de développer un matériau pur, homogène, en quantité suffisante pour permettre la mesure des propriétés de transport essentielles aux bonnes performances des modules thermoélectriques.  

Hugo Bouteiller est l'un des ambassadeurs du programme "Réflexion.s" imaginé par Normandie université, Le Dôme et le CNRS Normandie. Il anime le compte du 9 au 15 novembre 2020.

 

Son parcours en 5 dates

  • 2013 : Baccalauréat scientifique
  • 2013-2016 : Classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) filière physique-chimie à Amiens
  • 2016-2019 : Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR)
  • 2018  : Master 2 chimie du solide et des matériaux à l’Université de Rennes 1
  • 2019 : Première année de doctorat à l’Université de Caen Normandie    


Crédits : Normandie université/A. Bonin (DR).