Full visuel banniere 1500x1250

Communauté

Réflexion.s

Détective littéraire

Publié par CNRS Délégation Normandie, le 25 mai 2020   420

Xl reflexions echosciences 1200x648 florine

Florine Lemarchand est doctorante au Laboratoire Lettres Arts du Spectacles LAngues Romanes (LASLAR) à l’Université de Caen Normandie. Ses recherches portent sur les lieux de l’enfance dans les romans français, britanniques et allemands de la première moitié du XXème siècle.

Après deux années de classe préparatoire littéraire au lycée Malherbe à Caen, Florine intègre une licence de lettres modernes à l’Université de Caen Normandie. Au cours d’une visite du CIREVE, Florine découvre la recherche en sciences humaines et sociales. Cette rencontre avec l’équipe du laboratoire sera déterminante dans son parcours puisqu’elle décide alors de s’orienter vers la recherche. Florine poursuit ses études de littérature dans le cadre du Master Recherche Arts, Lettres et Langues. Elle travaille en parallèle en tant qu’agent d’accueil au Théâtre de Caen. Une expérience enrichissante qui lui permet de découvrir la médiation culturelle.
Au cours de son master, Florine réalise un mémoire sur le thème “quête et intertextualité”. Elle suit la création du Ballet royal de la Nuit et écrit un article universitaire sur ce spectacle, une expérience qui a intensifié son désir de faire de la recherche. Elle décide alors de s’engager dans un doctorat. Elle consacre une année à l’élaboration de son projet de thèse autour de deux thèmes sur lesquels elle travaille depuis ses premiers travaux universitaires : l’espace et l’enfance.


Florine cherche à comprendre comment des écrivains représentent le monde de l’enfance, période révolue pour eux comme pour leurs lecteurs adultes, y projettent leurs aspirations et leurs angoisses, en font un miroir de leur société ou au contraire un rempart contre ses bouleversements. Elle s’intéresse à la première moitié du XXe siècle parce que les écrivains confrontés aux guerres, à l’industrialisation et à l’urbanisation massive ont alors tendance à représenter l’enfance comme un âge d’or, et à décrire ses espaces d’après le point de vue émerveillé de l’enfant ou nostalgique de l’adulte. Florine s’intéresse précisément à la façon dont les espaces quotidiens sont transformés par ce regard émerveillé que l’écrivain prête à l’enfant et cherche à découvrir comment ces représentations sont révélatrices des valeurs et des imaginaires associés à l’enfance et à ses espaces.

Elle a souhaité comparer les romans de France, Allemagne et Grande-Bretagne, trois pays partageant un contexte historique commun et réunis par un même intérêt scientifique et littéraire pour l’enfant, pour voir si ces idées et imaginaires associés aux espaces de l’enfance varient en fonction des spécificités nationales et du contexte historique, ou bien dépassent les frontières des pays et relèvent alors de stéréotypes, d’une tradition littéraire ou mythique. Ses recherches ont pour objectif de mettre en évidence l'existence d'un vaste ensemble de romans sur l'enfance et ses espaces en France, Allemagne et Grande-Bretagne dans la première moitié du XXe siècle, de découvrir comment l’écriture transforme les espaces de l’enfance, et, en mettant au jour les valeurs et imaginaires associés à ces espaces dans les trois pays, d’enrichir l'histoire des représentations de l'enfance.

La jeune chercheuse s’intéresse à la littérature comparée parce qu’elle permet de faire dialoguer des œuvres de langues différentes et de genres différents, comme la littérature et le cinéma, et de voir comment les imaginaires circulent d'une société à l'autre. Florine est motivée par l’envie d’aller plus loin dans l’étude et l’exploration de la littérature et par le plaisir presque ludique d’enquêter.

Florine Lemarchand est l'une des ambassadrices du programme "Réflexion.s" imaginé par Normandie université, le Dôme et le CNRS Normandie. Elle anime le compte du 25 au 31 mai 2020.