Full visuel banniere 1500x1250

Communauté

Réflexion.s

Explorateur des temps modernes

Publié par CNRS Délégation Normandie, le 2 décembre 2019   120

Xl reflexions echosciences 1200x648 sylvain

Sylvain Laborde est doctorant au Centre d’Etudes Sport et Actions Motrices, situé à l’Université de Caen Normandie. C’est à l’Université Allemande du Sport de Cologne qu’il réalise les travaux liés à sa thèse, dans le cadre d’un label de thèse européenne. Il cherche à comprendre comment des méthodes de relaxation basées sur la respiration vont permettre aux sportifs de mieux gérer la pression.

Originaire du Mans, Sylvain poursuit ses études en Sciences et Techniques des Activités Physique et Sportives (STAPS) à l’Université de Caen Normandie après son baccalauréat scientifique, dans l’optique de devenir enseignant en Education Physique et Sportive dans le secondaire. Son projet sera bousculé dès sa première semaine de rentrée: il assiste à la soutenance de thèse de son enseignant de cyclisme. Il découvre alors la recherche en STAPS, c’est une révélation pour lui !

Après sa Licence, il effectue sa première année de Master à l’Université de Las Palmas de Gran Canaria en Espagne, une année déterminante pour la suite de son parcours car elle lui donne le goût des langues et confirme son envie de travailler à l’étranger d’une part, et d’autre part, il découvre une nouvelle discipline : la psychologie du sport. C’est aussi l’année où Zinedine Zidane donne son coup de tête en finale de la Coupe du Monde de football. Dès lors, Sylvain veut comprendre ce geste. De retour en France, en parallèle de sa deuxième année de Master STAPS, il s’inscrit en Licence 2 de psychologie pour se spécialiser en psychologie du sport. Son premier Master validé, il s’inscrit en Master de psychologie et en thèse de STAPS en co-tutelle avec l’Université Allemande du Sport de Cologne pour travailler avec un spécialiste de la prise de décision des sportifs, une première thèse achevée en 2011. Passionné par son sujet, il y consacre depuis 3 ans une deuxième thèse. 

Sylvain cherche à développer des méthodes pour aider les sportifs à gérer la pression, à garder leur concentration en toutes circonstances et à éviter les comportements agressifs sur le terrain. Il existe, au niveau du front, une police qui correspond aux fonctions exécutives. Cette police régule le comportement, mais a tendance à dysfonctionner en situation de stress, fatigue, et de pression. Il a mis au point chez les sportifs des méthodes pour aider cette police à fonctionner correctement dans ce type de situation. Sylvain s’intéresse au monde du sport, mais les résultats sont potentiellement applicables à d’autres domaines. 

Sylvain vient d’obtenir son habilitation à diriger des recherches en Allemagne. Déjà enseignant-chercheur à l’Université Allemande du Sport depuis 5 ans, il souhaiterait y poursuivre sa carrière pour bénéficier des infrastructures de recherche ainsi que des opportunités de projets scientifiques internationaux qui lui sont proposées. 

Sylvain a découvert la médiation scientifique à travers le concours « Ma thèse en 180 secondes » auquel il a participé trois fois jusqu’à décrocher le premier prix du jury de la finale régionale normande en mars 2019. Passionné de sport, Sylvain s’est mis au défi de courir tous les jours au moins un kilomètre par jour pendant un an ! De plus, avec son groupe de musique, il adore partager les grands classiques de la chanson française avec le public allemand. 

Sylvain Laborde est l'un des ambassadeurs du programme "Réflexion.s" imaginé par Normandie universitéLe Dôme et le CNRS Normandie. Il anime le compte du 2 au 8 décembre 2019.

Crédits : Normandie université/A. Bonin.


Appel à candidatures, rendez-vous, articles, interviews, ... suivez toute l'actualité du projet en suivant la communauté "Réflexion.s" !