Des jeunes ambassadeurs et ambassadrices de la culture en immersion au Dôme

Publié par Virginie Klauser, le 4 décembre 2019   150

Xl articlejac

Et si les jeunes étaient les mieux placé.e.s pour donner envie à leurs camarades de fréquenter les lieux culturels ? C’est l’hypothèse que teste depuis 3 ans la Communauté d’agglomération Caen la mer avec le dispositif des “Jeunes ambassadeurs de la culture”. Le Dôme, partenaire du projet depuis son origine, renforce cette année son implication : il accompagnera quatre nouveaux ambassadeurs et une nouvelle ambassadrice. 

"Voir le monde sous un autre angle et le découvrir une seconde fois en plus beau."
(JAC 2018-2019)

C’est en 2017 que la Communauté d’agglomération Caen la mer a lancé, en association avec le Rectorat de la région académique Normandie, le projet de constituer une communauté de “Jeunes ambassadeurs et ambassadrices de la culture” (JAC) recrutés au sein des lycées et des établissements régionaux d’enseignement adapté (EREA) de son territoire. Derrière cette idée, librement inspirée d’un projet ramené de Serbie par l’équipe du cinéma d’art et d’essai “Lux”, un objectif : leur donner la possibilité de devenir des membres privilégié·e·s de l’établissement culturel de leur choix pour en devenir les porte-paroles auprès de leur génération.

Officiellement lancée le 6 novembre dernier au cinéma “Le café des images” à Hérouville-Saint-Clair, la nouvelle promotion 2019-2020 est composée de 101 jeunes issu·e·s de 13 établissements scolaires de l’agglomération. Elles et ils seront accueilli·e·s tout au long de la prochaine saison culturelle par les équipes de l’un des 27 établissements culturels partenaires, dont Le Dôme.

Quatre des cinq jeunes ambassadeurs et ambassadrices du Dôme : Clément, Raphaëlle, Thiaifène et Matthéo (gauche à droite).

CINQ AMBASSADEURS ET AMBASSADRICES, 
CINQ PERSONNALITÉS ET UN FOISONNEMENT D’IDÉES À RÉALISER !

Partenaire du premier jour de l’initiative, Le Dôme est de nouveau associé à cette édition 2019-2020 avec un but précis : (re)donner le goût de la créativité et du partage aux jeunes. L’équipe et les habitants accompagneront ainsi tout au long de l’année quatre lycéen·ne·s et un apprenti dans la réalisation des prototypes de leurs choix :

  • Thiaifène ACHER
    À 16 ans, Thiaifène, en Seconde professionnelle au Pôle formation UIMM - Grand ouest Normandie, n’est pas étranger à l’univers des ateliers de fabrication numérique puisqu’il a déjà pu manipuler des imprimantes 3D et des découpe laser lors de ses stages en entreprise. Sportif, borné mais patient, Thiaifène a choisi de travailler avec un autre ambassadeur, Matthéo, sur un projet de robotique.

  • Matthéo CHRÉTIEN
    Voici le double de Thiaifène. Tout comme lui, Matthéo a 16 ans, est élève en Seconde professionnelle au Pôle formation de l’UIMM et aime le sport. Studieux et minutieux, il a décidé de s’associer à son acolyte pour détourner un robot industriel FANUC en lui apprenant à attraper un stylo, à écrire et dessiner. Ils créeront également une boîte de protection afin de présenter l’installation lors des portes ouvertes de leur établissement scolaire.

  • Clément DESJONCQUÈRES
    Élève de Première au Lycée Charles de Gaulle (Caen), Clément guette l’ouverture des inscriptions depuis plusieurs mois. À 16 ans, bientôt 17, il se définit comme un “jeune scientifique et un geek” et a déjà plusieurs projets en tête pour l’année à venir. Fan de codage informatique, il souhaite tout d’abord réaliser une borne d’arcade pour serious game qu’il a prévu d’installer dans les couloirs de son établissement. Il veut également imprimer en 3D une boîte de rangement pour le dispositif interactif à destination des personnes en situation de handicap actuellement en développement à NXP Semiconductors.

  • Raphaëlle SALESSE
    Raphaëlle est l’unique ambassadrice du Dôme pour cette saison. Élève de Seconde au Lycée Salvador Allende (Hérouville-Saint-Clair), la jeune lycéenne se qualifie de “sociable, musicienne et netflixovore” ! Raphaëlle a choisi de mettre le patrimoine normand, et notamment la ville de Caen. Elle imagine ainsi réaliser un jeu de plateau en faisant appel à l’impression 3D et à la découpe laser pour la réalisation des pièces.

  • Alexandre SAUDRAY
    Apprenti en chaudronnerie au Pôle formation de l’UIMM, Alexandre, 26 ans, est le plus âgé et le plus barbu de nos jeunes ambassadeurs. Gamer, motard et empathique, il a décidé de concevoir un jeu d’échec en métal et en bois avec des mini-figurines “Pop”. À peine arrivé au Dôme, ses compétences en chaudronnerie ont été mises à profit pour la réalisation du “vélo à smoothie” conçu par un groupe de résidents du Dôme.

En parallèle de leurs projets respectifs, les cinq jeunes auront également la possibilité de participero aux autres évènements du Dôme et à l’accueil des publics. Ils seront ainsi formé·e·s aux autres machines-outils de l’atelier de fabrication numérique du Dôme afin d'accompagner d’autres ambassadeurs et ambassadrices dans la réalisation d'un t-shirt à l'effigie de la communauté, en oubliant pas de le personnaliser bien sûr !

 Cette aventure collective est bien partie pour ces jeunes qui expérimentent une nouvelle forme d'immersion dans le monde du travail. Ils ne sont pas simplement spectateurs ou spectatrices, ce sont des habitant·e·s à part du Dôme qui participent à la vie du centre de culture scientifique et technique !


Crédits : Le Dôme/P. Ducoulombier (2019). 


Suivez l'actualité des "Jeunes ambassadeurs et ambassadrices de la culture" sur le blog de la communauté et, chaque mois, dans "Le Labo" de Radio TOU'CAEN.