Retour sur ... Pratiques de chercheur 2018/2019

Publié par Virginie Klauser, le 30 août 2019   50

Xl xl bilanpratiques

Comment imprégner les élèves avec les sciences, les technologies et leurs innovations ? Comment mettre en dialogue les sciences et la société ? C’est le concept des projets ''Pratiques de chercheur''.

Après plus de 10 ans d’existence, les "Parcours culturels scientifiques", qui se sont réinventés chaque année ou presque, laissent leur place à un nouveau format de projet plus ambitieux. Afin de proposer une offre scolaire à destination de tous les lycées de filière générale, professionnelle et des centres d’apprentis de Normandie, Le Dôme imagine les projets ''Pratiques de chercheur'' qui placent les élèves au plus près des sujets de la recherche normande voir au coeur même de l'activité des chercheurs en associant activement les élèves à leur problématique.

Organisés avec le Rectorat des académies normandes Caen/Rouen et la Région Normandie, ces projets gardent ce qui a fait le succès des "Parcours culturels scientifiques" en poursuivant le dialogue entre sciences, culture et société. Chaque classe engagée peut ainsi bénéficier de l'accompagnement personnalisé de plusieurs partenaires : un ou plusieurs chercheurs,  couplé à un partenaire technique, numérique ou également artistique.

TROIS RENCONTRES GRAND TÉMOIN

Placées sous le signe de l'interactivité, les trois rencontres se veulent dynamiques pour engager le jeune public de lycéens et d'apprentis à participer à la discussion avec les intervenants. L'application gratuite VOTAR, un système de vote en réalité augmentée, a été utilisée afin de proposer un quizz rythmant l'heure et demi de conférence.

 Trois rencontres ont été étalées sur l'année scolaire avec trois thèmes complètement différents afin de mobiliser différents classes à chaque fois et permettre à chacun de choisir le contenu approprié à sa problématique :

Toutes les rencontres ont été filmées, d'ailleurs ce fut très utile pour un établissement qui a suivi la rencontre en replay ne pouvant se déplacer pour l'occasion. Les élèves en filière mode avaient préparé des questions que l'animateur a pu poser aux deux intervenantes durant la rencontre ce qui a permis de découvrir les réponses au moment du visionnage.

UNE ANNÉE D'EXPÉRIMENTATION 

Trois rencontres mais aussi trois thèmes ont été explorés par les élèves de cette saison :

  • Les textiles innovants : 6 établissements ont été piqués par le phénomène textile et numérique au travers l'utilisation de machines telle que l'imprimante 3D, la découpe vinyle ou la découpe laser. Lire l'article retraçant leur chemin d'exploration.
  • La modélisation 3D et le patrimoine : ce sont 4 établissements qui ont parcouru leur ville à la recherche d'un élément du patrimoine marquant, la cathédrale de Bayeux, le donjon du château de Domfront-en-Poiraie ou encore une flute antique imaginée pour les musiciens de demain. Lire l'article relatant leur parcours.
  • La Farmbot, un robot potager : 2 établissements ont poursuivi leur expérimentation commencée l'année précédente en améliorant l'installation avec une serre connectée. Lire l'article Zéro phyto : Un robot au service du jardin, le début du projet.

UNE JOURNÉE MARQUANTE

Une année pour découvrir le sujet, pour éprouver les hypothèses, pour construire le dispositif et une journée pour présenter et ce, sur l'exercice du matin, en 3 minutes seulement devant l'ensemble des élèves participant au dispositif lors de la journée ÉcolySciences le 28 mai dernier.

C'est aussi l'occasion l'après midi, pour ces lycéens, apprentis, professeurs et intervenants de se retrouver sur un stand de présentation et de mettre au profit leurs qualités d'orateur puisque quelques centaines d'écoliers et de collégiens participent également à la journée. Cette journée est placée sous le signe des échanges et d'une certaine fierté par rapport au travail fourni et  au résultat obtenu.

 Pour la première fois en concertation avec le Rectorat des académies de Caen et de Rouen , le diplôme offert a été remplacé par un open-badge qui reconnaissait le travail de ces jeunes et qui pourra être utilisé comme preuve de l'implication dans des projets de culture scientifique et technique. Les enseignants ne sont pas non plus oubliés car ils ont pu obtenir le leur avec un niveau 5, niveau le plus élevé dans les badges : j'ai piloté un projet de culture scientifique et technique. L'engouement pour les badges est au rendez-vous si bien que 144 badges ont été demandés par les élèves et 31 par les enseignants.


À nouveau, le bilan de cette édition des "Pratiques de chercheur" est très positif,  le dispositif a rencontré son public qu'il soit en thème libre (les établissements choisissaient deux à trois activités en lien avec Le Dôme) ou thématique, ce sont un peu plus de 2500 personnes qui ont bénéficié du dispositif avec 15 projets répartis sur 4 des 5 départements normands. Ce format sera reconduit à la prochaine rentrée avec des thèmes sur la recherche participative.

Annonces, rendez-vous, interviews, restitutions d'ateliers, ... Suivez toute l'actualité du parcours dans notre dossier spécial "Pratiques de chercheur".

Crédits : Virginie Klauser (2019, Le Dôme).