Full visuel banniere 1500x1250

Communauté

Réflexion.s

A la recherche de solution alimentaire durable

Publié par CNRS Délégation Normandie, le 15 juin 2020   300

Xl reflexions echosciences 1200x648 khaoula

Khaoula Jellouli est doctorante au laboratoire Normandie Innovation Marché Entreprise Consommation (NIMEC) à l’Université de Caen Normandie. Ses recherches portent sur la consommation des insectes comme solution alimentaire durable pour les enfants en France. 

Après son baccalauréat en sciences économiques, Khaoula intègre l’Ecole nationale de commerce et de gestion à Fès, au Maroc. Diplômée d’un Master en marketing, elle décide de s’installer en France pour suivre un Master en Management et Administration des Entreprises à l’Ecole universitaire de management de Rouen. Elle décide ensuite de s’orienter vers le doctorat, un Master spécialisé en conseil et recherche sera une étape nécessaire vers la thèse. Elle intègre l’année suivante l’Ecole universitaire de management de Caen pour suivre son troisième Master. Son mémoire de recherche porte sur la consommation des insectes chez l’enfant, un sujet novateur qui deviendra le cœur de son sujet de thèse.


Les insectes sont parmi les animaux les plus abondants et les plus nutritifs de la planète. Ils peuvent représenter une alternative durable pour le consommateur de demain. La composition des insectes en protéines, vitamines et minéraux leur procure une valeur nutritionnelle qui correspond au double de la valeur nutritionnelle des aliments habituels. De plus, ils émettent dix à cent fois moins de déchets et de gaz à effet de serre que les animaux vertébrés. Face aux enjeux d’insécurité alimentaire dans le futur, Khaoula s’intéresse à l’entomophagie, la consommation des insectes comestibles par l’être humain. La jeune chercheuse cherche à comprendre la perception des enfants à l’égard de cette pratique alimentaire afin d’anticiper et d’accompagner leurs évolutions comportementales.

Khaoula mène son étude auprès des enfants car selon la jeune chercheuse, ils conçoivent le monde différemment des adultes et sont de forts diffuseurs d’innovation au sein du foyer. Ce sont aussi les consommateurs de demain. Elle mène des entretiens avec des enfants âgés de 6 à 12 ans. Après les avoir transcrit de manière manuelle, elle détecte les facteurs sensoriels psychologiques et culturels derrière leurs freins et leurs motivations. Elle s’appuie également sur la présentation de photos, de vidéos et la production de dessins pour compléter son analyse.


Participer à des opérations de médiation scientifique permet à la jeune chercheuse d’enrichir la collecte des données. Khaoula a participé à l’opération "Novembre gourmand" organisée par la Ville de Caen où elle a animé un atelier de dégustation auprès de 120 enfants (une première en France) qu’elle a conçu comme une phase empirique de son travail et qui lui a permis de confronter les paroles des enfants et leurs actions réelles.

Khaoula est passionnée par les sciences de gestion, une discipline riche et diversifiée incluant le marketing et l’étude des comportements de consommation mais aussi le management des ressources humaines, l’innovation, la stratégie et le management d’entreprise. Après sa thèse, Khaoula aimerait devenir enseignant-chercheur. Mais avant cela, elle projette de participer à d’autres projets de recherche afin de dupliquer son étude. 

Khaoula Jellouli est l'une des ambassadrices du programme "Réflexion.s" imaginé par Normandie université, le Dôme et le CNRS Normandie. Elle anime le compte du 15 au 21 juin 2020.