Parcours culturels scientifiques : Rentrée 2017-2018

Publié par Virginie Klauser, le 6 décembre 2017   67

Xl xl mediation pcs

Voilà déjà 10 ans que les Parcours culturels scientifiques invitent les sciences et techniques au sein des lycées et centres d'apprentissage normands en associant élèves, enseignants, chercheurs, artistes, créateurs numériques et techniques dans une démarche toujours en mouvement. Une nouvelle promotion de 7 projets se lance aujourd'hui.

Pilotés par le Dôme, en partenariat avec la Région Normandie et la Délégation à l’Action Culturelle du Rectorat de l’académie de Caen, les Parcours culturels scientifiques permettent à des groupes ou classes de lycéens et d'apprentis de bénéficier d’interventions de professionnels pour mener des ateliers d'expérimentations scientifiques, artistiques et numériques. Ces parcours sont ponctués de visites de sites extérieurs et se concluent chaque année par une présentation aux rencontres académiques "EcolySciences".

ACCOMPAGNER
DES ADULTES EN DEVENIR

Espaces d’accompagnement et de mixité pour des adultes en devenir, les lycées et centres de formation apparaissent comme des partenaires naturels et les publics incontournables d’une offre culturelle permettant d’appréhender les enjeux de société soulevés par les sciences et l’innovation. Les enseignants y trouvent des ressources et des terrains d’exploration nécessaires à l’expression des talents de tous leurs élèves. 

Les parcours ont ainsi pour objectif de : 

  • développer la curiosité et l'appétence des élèves pour les sciences, les techniques et l’innovation, 
  • promouvoir et mieux faire connaître la diversité des filières de recherches et d’entreprises innovantes du territoire régional,
  • favoriser la réflexion individuelle et collective sur la place des sciences et techniques dans la société,
  • et favoriser la recherche, la créativité et la culture de l’innovation chez les participants.

Chacun de ces parcours est une expérimentation, à l’image de la recherche et de l’innovation, qui permet une rencontre entre des mondes qui ne dialoguent que trop rarement. Les élèves sont ainsi mis en relation aussi bien avec de jeunes chercheurs qu’avec des photographes, des entrepreneurs, des créateurs numériques. Le Dôme leur donne également accès aux derniers produits de l’innovation avec les machines de prototypage rapide de son FabLab et les dispositifs technologiques détournés dans des démarches "LivingLab". Tous ces intervenants font partie d’une même communauté d’intérêt dans laquelle il est nécessaire d’intégrer pleinement les élèves.

Chacun de ces parcours est construit autour d'un objet réunissant plusieurs disciplines, il devient un objet de médiation entre une problématique posée sur un sujet et les élèves. Ces objets peuvent prendre une forme numérique et être dématérialisés, comme une application pour smartphone. Ils peuvent s'incarner dans des objets physiques tels que Poppy, Captil, ou s'enrichir d'électronique comme le textile et le papier.

En s’appuyant sur l’expertise des dynamiques FabLab, Living Lab, il est ainsi proposé aux élèves de baser leurs explorations à partir d’objets outil, programmé ou augmenté.

PROMOTION 2017-18 :
7 PROJETS SÉLECTIONNÉS

Le 21 novembre dernier, le comité de sélection composé de représentants de la Région Normandie, du Rectorat de l’académie de Caen et du Dôme se sont réunis pour étudier les dossiers de candidatures. 7 projets ont retenu toute l’attention du jury :

  • CIFAC (Caen) : De la diététique, de la philosophie et de l'agroalimentaire s'articulent autour d'un métier, celui de boucher, où comment mettre en image une réflexion sur l'alimentation de demain.
  • Lycée Simon de Laplace (Caen) : Le design et la construction rencontrent les formes géométriques, où comment donner forme à des innovations technologiques durables dans l'architecture de la ville de demain.
  • Lycée Malherbe (Caen) : La musique et les sciences et techniques se mettent au service de la création d'un instrument de musique antique où comment imprimer une flûte en 3D  et analyser les sons produits.
  • Lycée Thomas Hélye (Cherbourg-en-Cotentin) : Quand l'industrie des énergies entre en contact avec les sciences physiques et les mathématiques au lycée où comment un serious game peut illustrer un sujet scientifique lié au développement, les énergies renouvelables.
  • Lycée des Andaines (La Ferté-Macé) : Quand la SVT et les sciences physiques utilisent l'agroalimentaire pour poursuivre le travail effectué sur l'eau virtuelle avec le projet Bug Appétit, où comment un jeu de plateau avec réalité augmentée peut aborder un thème sur les ressources alimentaires disponibles et l'impact sur l'eau .
  • Lycée du Robillard (Saint-Pierre-en-Auge) : Avec l'appui des chercheurs en aménagement des territoires, les sciences et techniques du numérique  orientent leur réflexion sur la FarmBot où comment un robot potager peut venir en aide à la remise en place du potager dans un lycée agricole au patrimoine indéniable.
  • Lycée Victor Lépine (Caen) : Les mathématiques se mêlent aux métiers de la mode avec le projet "M@th shirt", où comment un patchwork de 28 T-shirts reliés entre eux peuvent s'exprimer au travers d'une suite proportionnelle.

Ces 7 groupes bénéficieront de plus d’une quarantaine d’interventions de professionnels de la recherche, de l’innovation et de la culture. Plus de 1 500 lycéens et apprentis seront associés à ces parcours au cours de l’année scolaire.

Durant ce parcours, les élèves pourront assister le 22 février à la nouvelle édition des rencontres "Grand témoin" consacrée au thème de l'agriculture connectée. Un évènement associé à un atelier "Industrie verte et connectée" organisé par le Pôle formation de l'UIMM, l'ESIX Normandie et l'Institut Lemonnier. 

L'ensemble des projets de cette 12ème promotion des Parcours culturels scientifiques sera présenté le 29 mai 2018 à l'occasion des rencontres "EcolySciences". D'ici là, restez connecter sur Echosciences pour suivre les coulisses des projets !